Politique

Législatives 2017 : 97 candidats PS privés de remboursement de frais de campagne

5%. C’est le « chiffre magique » à atteindre pour tout candidat à une élection. Ainsi, suite aux dernières législatives, près de cent candidats avec l’étiquette du Parti Socialiste se verront privés du remboursement de leurs frais après avoir réalisé un score sous la barre du seuil requis. Et pour certains, l’ardoise s’annonce salée…

Ce n’est un secret pour personne : le remboursement des frais de campagne est soumis à de nombreuses conditions. Parmi celles-ci : l’obligation pour tout candidat de franchir la barre des 5%. Et autant dire que, suite aux résultats des dernières législatives, certains au PS vont y laisser des plumes…

Et pour cause, comme le révèle Franceinfo, 97 candidats n’auraient pas franchi le fameux seuil requis. Conclusion : ces derniers sont aujourd’hui obligés de couvrir leurs frais eux-mêmes. Une situation qui a de quoi agacer un témoin anonyme, qui déclare :

Avec 26 voix de plus, j’atteignais le score. Maintenant, je dois rembourser 15 000 euros.

Des sommes qui peuvent parfois être bien plus importantes…

Des appels aux dons comme solution

En effet, pour certains malheureux des législatives, la sanction financière se veut particulièrement douloureuse. C’est le cas d’Isabelle Malric qui, après avoir engrangé 3,02% des voix dans la Drôme, se retrouve désormais sur la paille. Elle confie :

On s’est vraiment posé la question, mais on a pensé que ce score n’était pas représentatif du PS et qu’aux législatives, nous pourrions atteindre 8 à 10% au premier tour. La fédération PS de la Drôme est à mes côtés, elle va certainement participer, mais ce sera loin d’être suffisant, car elle n’en a pas les moyens.

Une situation telle que la candidate s’en est remise à un appel aux dons :

L’urgence pour moi, c’est de régler cette situation au plus vite, car le prêt doit être remboursé au plus tard en février 2018.

Lors des présidentielles, Nicolas Dupont-Aignan avait notamment fait les frais de la « règle des 5% ». Ce dernier avait en effet enregistré 4,9% des voix. De quoi laisser bien des regrets, vous en conviendrez !

Publié le mardi 27 juin 2017 à 9:03, modifications mardi 27 juin 2017 à 7:43

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !