Politique

Le discours d’Emmanuel Macron face aux évêques de France pourrait changer la donne

Malgré un discours très bien reçu par les Catholiques de France, beaucoup craignent l’innaction d’Emmanuel Macron pour rétablir le lien rompu entre l’Eglise et l’Etat.

Emmanuel Macron a prononcé un discours historique pendant la Conférence des évêques de France ce lundi 9 avril 2018. En effet, celui-ci a affirmé vouloir rétablir le lien qui s’est rompu entre l’Eglise et l’Etat français. Mais certains Catholiques se demandent si de vraies actions seront mises en places au-delà de ces voeux pieux.

Une invitation à discuter

Malgré un discours positif plutôt bien reçu par les Catholiques de France, certains se demandent s’il aura de vraies répercussions. En effet, le directeur de rédaction de l’hebdomadaire catholique La Vie, Jean-Pierre Denis, a d’abord souhaité salué l’aspect “fondamental” de ce discours. Mais il s’est également interrogé sur les arrières-pensées du président auprès de France Info :

Encore faut-il savoir jusqu’à quel point le président de la République flatte un public donné, sans pour autant s’engager à l’écouter.

L’invitation d’Emmanuel Macron aux catholiques de France à s’exprimer sur un certain nombre de sujets pourrait bien être une mesure de façade. En effet, selon Jean-Pierre Denis :

Le président pourrait faire exactement le contraire de ce que demandent les ONG catholiques.

En l’occurrence, sur des sujets associés à la bioéthiques ou à l’immigration, Emmanuel Macron ne semble pas prêt à adopter les vues de l’Eglise, bien au contraire. Ce discours pourrait donc bien ne pas avoir les répercussions espérées.

On était dans une laïcité d’ignorance, on passe à une laïcité de reconnaissance, mais c’est une reconnaissance qui est quand même distante.

Publié le mercredi 11 avril 2018 à 11:02, modifications mercredi 11 avril 2018 à 11:03

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !