Politique

Le député François Ruffin pointe le déshonneur sur la majorité LREM

Le jeudi 11 octobre 2018, le député FI François Ruffin laissa éclater sa colère à l’Assemblée nationale. La raison ? La majorité LREM avait rejeté une proposition de loi visant à améliorer les conditions de travail des accompagnants et auxiliaires de vie des élèves en situation de handicap.

Le député Les Républicains (LR) Aurélien Pradié a porté une proposition de loi devant l’Assemblée nationale. Cette loi portait sur « l’inclusion des élèves en situation de handicap ». Elle prévoyait la création d’un statut particulier pour les accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH) et les auxiliaires de vie scolaire (AVS).

Actuellement, ces fonctions sont effectivement précaires et mal payées. Par conséquent, cette proposition de loi soutenait la création du statut d’ « accompagnant à l’inclusion scolaire » avec une meilleure rémunération pour ces auxiliaires de vie et accompagnants.

La majorité LREM rejeta la proposition de loi

Cependant, le ministre de l’Education, Jean-Michel Blanquer, et la secrétaire d’Etat aux Personnes handicapées, Sophie Cluzel, ont rejeté sans cérémonie cette proposition de loi. Selon le ministre, c’est lors du Conseil consultatif des personnes handicapées (CNCPH), prévue en fin octobre 2018, que ces propositions devraient être soulevées. Un rejet qui a indigné le député de la France Insoumise (FI) François Ruffin.

François Ruffin, furieux et indigné

Malgré que cette proposition de loi n’ait pas émané du député FI François Ruffin, il l’a quand même défendue comme si c’était la sienne. Le jeudi 11 octobre 2018, on trouva alors un François Ruffin furieux et indigné à l’Assemblée nationale. Il déclara entre autres :

Vous n’avez pas honte ? Honte de votre paresse ? Honte de votre sectarisme ? Nous avons dans le pays des femmes, des milliers de femmes qui accompagnent les enfants handicapés dans les écoles. Elles sont sous-payées, avec des contrats ultra-précaires. Pour changer ça, quelle proposition de loi avez-vous porté ? Rien, aucune !

Déshonneur et malédiction

L’élu de la Somme a pointé le déshonneur sur les députés LREM. D’ailleurs, il a promis de faire circuler les noms de tous ceux qui ont voté « contre, contre, contre comme des Playmobil » à travers toute la France. Il tonna :

J’espère que le pays ne vous le pardonnera pas. (…). Et ce vote, j’en suis convaincu, vous collera à la peau comme une infamie

Publié le lundi 15 octobre 2018 à 12:00, modifications lundi 15 octobre 2018 à 12:00

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !