Politique

La moitié de la population française ignore le rôle de Gérard Collomb

Qui est Gérard Collomb ? Malgré son rôle majeur au sein du gouvernement français, le ministre de l’Intérieur n’est pas vraiment populaire car la moitié des Français ne connaît pas réellement son rôle.

Un récent sondage Odexa, pour Le Figaro et France Info, révèle que 45% des Français sont incapables de définir le rôle de Gérard Collomb au sein du gouvernement d’Emmanuel Macron. Le ministre de l’Intérieur est cependant très présent sur la scène politique française depuis sa nomination l’année dernière. Il a su se faire remarquer récemment concernant ses propos sur les migrants mais il reste apparemment méconnu pour la majorité des citoyens français. 51% de ceux qui le connaissent admettent néanmoins une relative efficacité. Ils le jugent comme un “bon ministre de l’intérieur”, malgré certaines déclarations polémiques. Mais seulement 28% des Français ont une bonne opinion de l’ancien maire de Lyon, ce qui est très bas comparé à ses prédécesseurs. Manuel Valls et Bernard Cazeneuve était quant à eux à près de 60% à la même époque.

Les Français lui donnent raison

Selon le sondage, ils sont nombreux à reprocher à Gérard Collomb un manque de tact même si les sondés sont pour la plupart d’accord avec ses idées. Ils sont 60% à être d’accord avec lui quand il explique que les régions sont en train de se déconstruire et perdent de leur identité parce qu’elles sont “submergées par les migrants“. Mais 68% estiment qu’il manque de “charisme”, 55% ne le trouvent pas “rassurant” et 60% ne le qualifient “pas d’un bon orateur”.

Le politicien est par ailleurs très apprécié par les sympathisants de droite : 73% et 82% des électeurs des Républicains et du Rassemblement National ont jugé qu’il “avait bien fait de tenir ces propos”.

Les Français ne voient pas la personnalité du ministre ainsi que ses propos comme un handicap pour le Président Emmanuel Macron. Bien au contraire, ils sont 57% à croire qu’il s’agit en fait d’un atout.

La proximité du ministre avec le président de la République lui a valu quelques levées de boucliers. Sa communication et ses multiples mandats ont souvent été montrés du doigt mais force est de constater que, de manière toute relative, sa cote de popularité progresse.

Publié le lundi 11 juin 2018 à 10:24, modifications lundi 11 juin 2018 à 9:14

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !