Politique

La côte de popularité de François Hollande et Manuel Valls est en hausse en octobre

François Hollande et Manuel Valls enregistrent tous les deux une hausse de leur côte de confiance en octobre selon une enquête YouGov menée par “Le Huffington Post” et “ITélé”. De quoi redonner quelques espoirs et de solides arguments au Premier Ministre et au Chef de l’Etat pour la future campagne présidentielle.

Le président de la République François Hollande obtient 16% d’opinions favorables. Il est en progression de deux points de plus que le mois précédent. Mais le chef de l’Etat est devancé par son Premier Ministre Manuel Valls qui récolte 18%, une amélioration de trois points.

Si l’on étudie la tranche des proches du PS et d’EELV, François Hollande dispose de 51% d’opinions favorables et gagne ainsi 8 points auprès de cet électorat qui pourrait être décisif pour sa future réélection. Manuel Valls atteint 48% auprès du même groupe et progresse de 7 points.

Interrogés sur l’action du gouvernement, la progression est de 2 points pour atteindre un score assez bas de 15% d’opinions favorables.

Le chômage et l’emploi sont les principales préoccupations des citoyens français (avec 29%, +2), devant l’immigration (16%, -1), l’insécurité (14%, -2) et la protection sociale (11%, -1).

Une autre partie intéressante de l’enquête révèle le taux d’opinions favorables des différents candidats à l’élection présidentielle. Alain Juppé est le grand vainqueur de ce nouveau sondage et reste toujours largement en tête :
Alain Juppé (31%, +10), , Jean-Luc Mélenchon (24%, +4), Marine le Pen (24%, inchangé), Emmanuel Macron (23%, +3), Nicolas Sarkozy (18%, -2) et François Bayrou (18%, -2).

Alain Juppé ferait bien de ne pas se réjouir trop vite à quelques semaines seulement du vote pour la primaire de la droite. Si l’on étudie l’électorat proche des Républicains, Nicolas Sarkozy obtient 60% d’opinions favorables contre seulement 49% pour Alain Juppé. L’ouverture de la primaire au plus grand nombre d’électeurs, de tous bords confondus et même aux sympathisants du centre et de la gauche pourrait être le seul espoir pour Alain Juppé d’arriver en tête de la primaire dès le premier tour.

Cette enquête a été réalisée par Internet auprès de 1 001 personnes de 18 ans et plus entre le 28 et le 29 Septembre dernier.

Publié le jeudi 6 octobre 2016 à 14:47, modifications jeudi 6 octobre 2016 à 14:52

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !