Politique

Les journalistes vont-ils regretter François Hollande ?

L'ancien Président de la République en est persuadé !

François Hollande avait l’habitude de beaucoup parler aux journalistes, ce qui ne semble pas être le cas du nouveau Président de la République, Emmanuel Macron…

François Hollande en est persuadé : les journalistes vont le regretter. Il faut dire que l’ancien Président de la République entretenait des relations privilégiées avec les journalistes. Il n’a jamais hésité à parler et à être interviewé, même lorsque les questions concernaient sa vie privée. Or, les choses devraient être assez différentes avec celui qui l’a remplacé à l’Elysée, Emmanuel Macron !

Deux façons de communiquer

François Hollande a transmis le flambeau à Emmanuel Macron le 14 mai dernier. Il a donné les clés de l’Elysée à son successeur, avec le sourire. L’ambiance était cordiale, et les deux hommes se sont salués.

Or, il semble que ces deux hommes politiques aient deux manières totalement différentes de communiquer. D’ailleurs, François Hollande a expliqué lors d’une interview pour Le Lab qu’il était persuadé que les journalistes allaient le regretter. Car lui, il s’exprimait souvent, parlait à la presse, aimait communiquer. Ce qui n’est pas le cas d’Emmanuel Macron.

Pourtant, François Hollande a justement été très critiqué sur les relations qu’il entretenait avec les journalistes :

On a dit que je parlais trop à la presse, que je faisais trop de off. Mais en faisant ce procès, les journalistes sont scié la branche sur laquelle ils étaient assis.

Il fait bien entendu référence aux critiques liées à son rapport de presse, et à la sortie du livre de Gérard Davet et Fabrice Lhomme, Un président ne devrait pas dire ça, en octobre dernier.

 Un homme prudent

Emmanuel Macron est en effet bien plus distant avec la presse, et souhaite communiquer prudemment avec les journalistes. D’ailleurs, François Hollande parle de la « méthode Macron »

Ils vont très vite le constater : Macron ne leur parlera que très rarement et tentera de tout maîtriser.

Et d’ailleurs, les journalistes ont déjà poussé un coup de gueule. Ces derniers ont en effet vivement critiqué sa manière de faire, lorsque quelques journalistes ont été autorisés à suivre le déplacement du nouveau Président de la République au Mali…

Peut-être que François Hollande a raison et que les journalistes vont le regretter !

Publié le jeudi 25 mai 2017 à 11:40, modifications jeudi 25 mai 2017 à 12:18

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !