Politique

Quand Jean-Marie Le Pen se paie Marion Maréchal

La pique était passée inaperçue mais il n’aura pas fallu bien longtemps pour que plusieurs médias la repèrent. Ainsi, invité de l’émission « Zemmour & Naulleau », le 21 juin, Jean-Marie Le Pen n’a pas hésité à lancer une phrase particulièrement douteuse au moment d’évoquer sa nièce, Marion Maréchal-Le Pen.

Que serait la vie politique française sans les frasques de Jean-Marie Le Pen ? Ainsi, depuis plusieurs décennies, le co-fondateur du Front National n’en finit plus de défrayer la chronique suite à ses sorties plus controversées les unes que les autres. Et ce n’est certainement pas la dernière en date qui nous fera penser le contraire…

Et pour cause, invité de l’émission Zemmour et Naulleau sur Paris Premiere, mercredi, le père de Marine Le Pen s’est mis à dézinguer à tout-va. D’abord en tirant à boulets rouges sur les cadres du FN, en déclarant :

L’un d’entre eux (Philippot) a menacé de partir, l’autre, qui était la plus populaire, s’est retirée, sans qu’on sache pourquoi.

Et c’est justement à sa nièce, Marion Maréchal, que Jean-Marie Le Pen avait réservé sa plus belle salve…

« Au Bois de Boulogne ? »

En effet, c’est au moment d’évoquer l’ancienne députée que l’ancien leader frontiste s’en est pris à son ex protégée. Ainsi, quand la journaliste Anaïs Bouton avance l’hypothèse que Marion Maréchal-Le Pen aurait mis fin à sa carrière politique « pour mieux revenir », Jean-Marie Le Pen enchaîne et questionne :

Où ça ? Dans le Bois de Boulogne ?

Passée inaperçue sur le moment, la petite pique n’aura finalement pas échappé à l’œil de certains médias. Ceux-ci relayent depuis quelques jours les propos non sans étonnement. Une chose est sûre : Jean-Marie Le Pen ne semble pas se remettre des décisions récemment prises par celle qu’il considérait il y a peu comme « la nouvelle Jeanne D’Arc ».

Publié le mardi 27 juin 2017 à 11:03, modifications mardi 27 juin 2017 à 7:48

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !