Politique

Jean-Luc Mélenchon défend un « impôt universel » fondé sur la « nationalité »

Pour lutter contre l’évasion fiscale, Jean-Luc Mélenchon veut instaurer un "impôt universel" fondé sur la "nationalité du cotisant".

Lutter contre l’évasion fiscale

En meeting dimanche à Tourcoing, Jean-Luc Mélenchon a déclaré vouloir instaurer un « impôt universel » fondé sur la « nationalité ». C’est ainsi que le candidat à la présidentielle prétend lutter contre l’évasion fiscale et obliger les Français installés à l’étranger à s’acquitter d’un impôt à la France.

L'impôt ne serait non donc plus basé sur le lieu de résidence, mais sur la nationalité du cotisant quand il n'est plus en France.

Il a ainsi expliqué que les citoyens français :

devront déclarer partout dans le monde ce qu'ils paient comme impôt à la nation qui les accueille. Il est bien normal qu'ils en paient là où ils se trouvent, car nous pratiquons de même chez nous, mais ils devront déclarer ce montant au fisc, et celui-ci regardera si, après avoir payé cette somme, en France, ils ne devraient pas encore d'argent.

Autrement dit, un expatrié devrait, une fois réglés les impôts dus à son pays d'accueil, s'acquitter de la différence auprès de la France, en se basant sur les modes de calcul de l'impôt français.

Jean-Luc Mélenchon dénonce la famille qui détient le groupe Auchan

Le représentant du mouvement La France insoumise n'entend pas proposer une mesure irréalisable :

L'impôt sera donc universel. Qu'on ne me dise pas que ce n'est pas possible, puisque ça se pratique aux États-Unis [...] et monsieur Mulliez, comme les autres, paiera ses impôts en France.

En effet, ce système est en partie pratiqué aux États-Unis, dont les expatriés sont imposables au titre de leurs revenus mondiaux depuis 1962.

Jean-Luc Mélenchon en profite ainsi pour dénoncer la famille qui détient groupe Auchan. Celle-ci est partiellement installée en Belgique pour ne pas payer d'impôts en France.

Plus tôt, Jean-Luc Mélenchon avait également dénoncé le cas d'une jeune caissière d'Auchan City à Tourcoing, victime d'une fausse-couche sur son lieu de travail. Il a estimé que cet accident était dû au "mépris" de ses responsables.

Article publié le lundi 9 janvier 2017 à 18:40, modifications lundi 9 janvier 2017 à 18:40

Participer

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet
Discuttez !

Poster un Commentaire
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Minutenews.fr Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.

Soyez le premier à commenter !

Me notifier
avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshock???cooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsad!?ideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
wpDiscuz

Vidéo relative

Vers le top