Politique

Gouvernement Macron : Darmanin, Le Maire et Philippe exclus des Républicains

La présence de ministres issus des Républicains dans le nouveau gouvernement n’a pas manqué de susciter la colère des militants de droite.

Le secrétaire général du parti Les Républicains, Bernard Accoyer, a indiqué mercredi 17 mai, que les « membres de Les Républicains » qui ont rejoint le gouvernement « ne font plus partie des Républicains ».

Ils font le choix personnel de faire campagne avec le Premier Ministre en faveur des candidats d’En Marche contre nos candidats LR-UDI

A détaillé Bernard Accoyer dans un communiqué.

Cette annonce a fait suite à la nomination de Bruno Le Maire et de Gérald Darmanin à des postes clés du gouvernement, respectivement au ministère de l’économie et au ministère de l’action et des comptes publics.

Ainsi, cette décision contraint, de fait, les nouveaux ministres à quitter les instances du parti Les Républicains.

Tout comme l’avait déjà fait Edouard Philippe, député Les Républicains de Seine-Maritime et maire du Havre, depuis qu’il a été nommé premier ministre sous la présidence d’Emmanuel Macron, lundi 15 mai.

« Brouiller les repères des Français »

L’objectif principal de ce gouvernement provisoire et de confusion est de brouiller les repères des Français dans la campagne des élections législatives.

A argué Bernard Accoyer.

En choisissant de composer une équipe ministérielle disparate, Emmanuel Macron continue d’entretenir l’ambiguïté dans le débat démocratique

Tout ça pour ça, ils ne sont que trois, ce n’est pas l’hémorragie.

A cependant minimisé un député, alors qu’un autre dénonce « des jeunes impatients qui vont à la gamelle ».

En outre, dans les rangs Les Républicains, des surnoms à l’attention des déserteurs circulent déjà.

Ainsi, Bruno Le Maire se voit affublé d’un « monsieur 2% », en référence à son score lors de la primaire de la droite.

Quant à Gérald Darmanin, il a hérité de « ministre des mauvaises nouvelles », puisqu’il sera notamment chargé d’annoncer la hausse de la CSG et la baisse du nombre de fonctionnaires.

Darmanin et Le Maire répliquent

Des hostilités actées par le nouveau ministre de l’Economie qui a répondu :

Les Républicains ont fait le choix de m’exclure de notre parti. Chacun jugera.

A ainsi écrit Bruno Le Maire sur Facebook.

Vous êtes mes amis. Vous le resterez. Aucune exclusion ne détruira le lien que nous avons construit ensemble.

A-t-il ajouté à l’adresse des sympathisants en jugeant que «La France vaut mieux que les partis».

Sur RTL, Gérald Darmanin, le nouveau ministre de l’Action et des comptes publics, a eu des mots similaires.

Je préfère toujours mon pays à mon parti.

A déclaré le maire de Tourcoing en ajoutant:

Il n’est pas le temps des polémiques mais le temps de la France.

Publié le jeudi 18 mai 2017 à 13:23, modifications lundi 22 mai 2017 à 11:28

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !