Politique

Front National : Les réactions des cadres après le départ de Marion Maréchal-Le Pen

Mercredi, Marion Maréchal-Le Pen annonçait officiellement son retrait de la vie politique. Une décision qui a suscité bien des réactions dans la sphère politico-médiatique française, à commencer au sein même du Front National. Des réactions oscillant entre la compréhension et un certain respect apparent. Quoique…

Trois jours après la victoire d’Emmanuel Macron à la présidentielle, Marion Maréchal-Le Pen annonçait son retrait de la vie politique. Une décision mûrement réfléchie par la jeune députée, qui s’autorise cependant le loisir de « revenir un jour », peut-être. Un départ qui n’a pas manqué de faire réagir au sein du Front National

MARINE LE PEN : « JE LA COMPRENDS »

En effet, quelques jours après sa défaite à la présidentielle, Marine Le Pen a commenté sur Twitter la retraite anticipée de sa nièce. Une retraite « regrettée » mais « comprise » par la numéro un du FN, qui affirme :

Comme dirigeante politique, je regrette profondément la décision de Marion mais hélas, comme maman, je la comprends.

Interrogé sur Europe 1, David Rachline, le directeur de campagne de Marine Le Pen, a pour sa part confié :

C’est un choix qui est éminemment respectable. (Marion est) quelqu’un qui a mené de beaux combats, qui a eu de beaux succès. Pour autant, il faut respecter sa décision. Chacun est libre, chacun peut évoluer.

UNE « DÉSERTION » POUR JEAN-MARIE LE PEN

Du côté de Jean-Marie Le Pen, le son de cloche se veut quelque peu différent. Ainsi, alors que le fondateur du Front National confiait il y a quelques jours que Marion Maréchal devait « mettre son talent au service de la France », ce dernier a préféré parler de « désertion » en énumérant le départ de sa petite-fille. Une réaction qui n’a pas manqué de faire bondir Gilbert Collard, qui a alors lancé :

Il faut qu’il raccroche son béret de para ou son casque de soldat.

Durant son discours à l’issue du second tour de la présidentielle, Marine Le Pen a laissé entendre une refonte prochaine du parti nationaliste. Une chose semble donc certaine : le Front National est plus que jamais en pleine mutation après ce départ anticipé…

Publié le jeudi 11 mai 2017 à 13:54, modifications jeudi 11 mai 2017 à 12:33

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !