Politique

François Hollande : “Christiane Taubira me manque”

François Hollande a parlé du vide laissé par le départ de Christiane Taubira au sein du gouvernement en marge d’une cérémonie de commémoration de l’abolition de l’esclavage.

L’heure est à la reconquête et à la mobilisation au sein de la gauche. Le Président de la République n’a de cesse de multiplier les gestes à l’égard de Christiane Taubira. Celle-ci ne semble pourtant pas décidée à se laisser amadouer.

Ce mardi 10 mai, l’ancienne garde des Sceaux, Christiane Taubira, et François Hollande se sont croisés lors de la célébration de l’abolition de l’esclavage, dans les Jardins du Luxembourg à Paris. Le Chef d’Etat a salué chaudement le travail de l’ex ministre qui a donné son nom à la loi reconnaissant la traite humaine comme un crime contre l’humanité.

Interrogé par Public Sénat à l’issue de la cérémonie, le Chef de l’Etat a confié que Christiane Taubira lui manquait lors du Conseil des Ministres.

Oui, elle me manque, mais je sais que là où elle est, elle est toujours utile, elle est toujours la même. Elle avait la même exigence au gouvernement que celle qu’elle a encore aujourd’hui. Et là où elle sera, elle sera donc précieuse.

La commémoration avait été marquée par l’hommage appuyé à l’emblématique ancienne ministre de la justice. François Hollande a par ailleurs annoncé la création d’une fondation pour la mémoire de l’esclave, dans la continuité du travail amorcé par l’élue originaire de Guyane.

Comme l’a révélé Le Parisien, le Président de la République avait offert à Christiane Taubira un poste à la direction de la Bibliothèque Nationale de France. Il espérait ainsi s’attirer le plus grand nombre de soutiens à gauche, à un an de l’élection présidentielle.

C’est justement pour ne pas être tenue au devoir de réserve que l’ex-ministre avait refusé ce poste. En effet, depuis sa démission remarquée à cause de son opposition à la déchéance de nationalité, Christiane Taubira ne s’est pas retenue de donner son avis contre la politique du gouvernement. Récemment elle avait déclaré avoir de l’affection pour le collectif Nuit Debout.

Enfin, le conseiller spécial du Président, Bernard Poignant, a adressé un cadeau d’anniversaire à l’ancienne ministre pour obtenir ses bonnes grâces : il lui a envoyé des vers d’un poème de Victor Hugo adressé à Châteaubriant en 1824 alors que ce dernier venait d’être remercié du ministère des Affaires étrangères :

A ton tour soutenue par la France unanime, Laisse donc s’accomplir ton destin magnanime, Chacun de tes revers pour ta gloire est compté, Quand le sort t’a frappé, tu lui dois rendre grâce, Toi qu’on voit à chaque disgrâce, Tomber plus haut que tu n’étais monté.

Christiane Taubira a répondu :

C’est mon plus beau cadeau, je ne l’oublierai pas !

Peut-être un signe de soutien à la candidature de François Hollande pour l’élection présidentielle de 2017 ?

Publié le jeudi 12 mai 2016 à 9:34, modifications jeudi 12 mai 2016 à 8:21

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !