Politique

François Fillon soutenu par Les Républicains, mais rejeté par les Français

Un récent sondage Ifop montre le soutien des sympathisants des Républicains dans la stratégie François Fillon. Dans le même temps, 65% des Français ne sont pas favorables au maintien de sa candidature.

Voilà, un sondage qui devrait redonner du baume au cœur à François Fillon.

Si le parquet national financier poursuit ses investigations dans le cadre de l’affaire des emplois présumés fictifs, le candidat de la droite à l’élection présidentielle maintient son cap. Il se dit plus déterminé que jamais.

Or, cette stratégie semble avoir convaincu ses sympathisants, dont le soutien ne s’étiole pas malgré son avenir judiciaire incertain.

En effet, dans un sondage Ifop pour Le Journal du Dimanche et publié ce dimanche 19 février, 70% des sympathisants des Républicains souhaitent que François Fillon maintienne sa candidature.

Ce sondage a été réalisé par téléphone les 17 et 18 février auprès d’un échantillon de 1.004 personnes. Toutes représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Et ils sont quasiment tous convaincus (à 96%) qu’il ne renoncera pas pour laisser sa place à un éventuel plan B.

Un avis qui est partagé par 88% des Français. Soit une hausse de 24 points par rapport à la précédente consultation réalisée il y deux semaines.

65% des Français veulent son retrait

Les gens de droite se disent : ce n’est peut-être pas le candidat qu’on voulait. Il nous a déçus mais on l’a sous la main et on va l’instrumentaliser pour éviter Macron et Le Pen.

A analysé Frédéric Dabi, le directeur général adjoint de l’Ifop, cité dans le JDD.

Pourtant, si les électeurs des Républicains affichent un réel soutien en faveur de leur candidat, le sondage Ifop met aussi en lumière un rejet massif de François Fillon exprimé par les Français. Ainsi, ils sont 65% à ne pas souhaiter le maintien de sa candidature pour l’élection présidentielle des 22 avril et 6 mai prochains.

Dans l’opinion de l’ensemble des Français, ce sondage révèle peu de changements par rapport à un précédent sondage. Ce dernier ayant été réalisé il y a deux semaines.

Finalement, la stratégie d’autorité de Fillon et son annonce de ne pas se retirer en cas de mise en examen ont payé. Ils sont par ailleurs 61% de sympathisants Les Républicains à valider sa décision de se présenter. Et ce même en cas de mise en examen. Ils sont 88% à penser que la justice est partiale à son égard.

Publié le dimanche 19 février 2017 à 12:55, modifications dimanche 19 février 2017 à 12:55

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !