Politique

Un ex-élu FN “enterre” le drapeau LGBT à Montpellier

Djamel Boumaaz, un ex-élu, a choqué les Montpelliérains par un geste homophobe qui crée la polémique.

Dans le cadre de la première participation de Montpellier à La Journée internationale de lutte contre l’homophobie, la ville a décidé de lever le drapeau du lobby lesbien, gay, bisexuel et transsexuel devant l’Hôtel de Ville de Montpellier.

L’ex-élu FN a choqué par son geste, en détachant et en enterrant volontairement le drapeau arc-en-ciel. Il a expliqué à Midi Libre :

Vouloir alerter l’opinion publique sur le lobby gay et lesbien (LGBT) qui envahit nos institutions.

Aussitôt, le geste du conseiller municipal crée la polémique. Philipe Saurel, l’actuel maire de Montpellier, a réagi à cet acte choquant dans un communiqué :

Je condamne fermement cet acte d’intolérance et réaffirme que les manœuvres d’intimidation ne viendront pas ébranler mon engagement en faveur de la lutte pour l’égalité des droits.

D’autres personnes ont réagi sur les réseaux sociaux, notamment Vincent Boileau-Autin, le premier marié homosexuel de France. Il a décidé de réagir sur Twitter, en rappelant que :

Montpellier est une ville de tolérance et elle le restera.

 

Le Rainbow flotte de nouveau sur #Montpellier. Tolérance & respect balayeront toujours la haine ! #LGBT pic.twitter.com/9XyL7Ou6Dh

Montpellier est connue pour être l’une des villes de France qui s’engage fortement dans la défense des LGBT.

Publié le jeudi 19 mai 2016 à 16:47, modifications jeudi 19 mai 2016 à 15:52

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !