Politique

Etats-Unis : Emmanuel Macron invité à s’exprimer devant le Congrès américain

Emmanuel Macron prononcera un discours le 25 avril prochain devant le Congrès américain à l’occasion de sa visite d’État à Washington. 

Emmanuel Macron va renouer avec une tradition interrompue sous François Hollande. En effet, il va prononcer un discours devant les élus du Congrès américain le 25 avril prochain. Le président de la République s’exprimera à l’occasion de sa visite d’Etat au Etats-Unis, sur l’invitation du président Donald Trump. Le président américain le recevra le 24 avril à la Maison Blanche.

Une tradition depuis La Fayette

Cette invitation est un honneur réservé aux alliés proches des Etats-Unis.

La France est non seulement notre plus ancien allié, mais l’un de nos plus proches.

A déclaré Paul Ryan, le président de la Chambre des représentants, ce mercredi 21 mars.

Il s’agit d’une occasion spéciale pour approfondir la relation historique entre nos pays. Et réaffirmer notre engagement à vaincre le terrorisme dans nos pays et dans le monde.

A-t-il poursuivi, en précisant avoir « hâte » d’accueillir le président français au Capitole.

S’adresser au Congrès américain, c’est-à-dire à la chambre des représentants et au Sénat, est une étape traditionnelle pour les dirigeants étrangers en visite officielle aux Etats-Unis. Comme le rappelle Paul Ryan dans son communiqué, la première personnalité française a s’être prêté à cet exercice solennel fut le marquis de La Fayette. Celui-ci avait pris la parole devant les parlementaires américains en 1824. La Fayette, qui avait joué un rôle historique dans l’Indépendance des Etats-Unis après avoir rencontré Benjamin Franklin, avait alors été reçu en héros.

Dans notre époque contemporaine, cette tradition s’est poursuivie du Général De Gaulle à Nicolas Sarkozy. Tous les présidents de la Vème République française se sont pliés à l’exercice du discours devant le congrès américain. A l’exception de François Hollande, lors de sa visite aux Etats-Unis en février 2014. A l’époque, il avait été annoncé que cela n’avait « pas été envisagé » pour des raisons « d’incompatibilité d’agenda ».

Deux pays alliés

Aujourd’hui, les dirigeants américains et français entretiennent une relation forte. Malgré des désaccords, notamment sur le climat, Emmanuel Macron et Donald Trump font preuve de coopération.

Enfin, reste à savoir dans quelle langue Emmanuel Macron prononcera-t-il son discours. A l’exception de Valéry Giscard d’Estaing en mai 1976, les anciens présidents de la République avaient énoncé leurs textes en français. A moins, peut-être qu’Emmanuel Macron parle dans les deux langues. Comme il l’avait fait lors de son discours à Davos, en Suisse, en janvier dernier.

Publié le jeudi 22 mars 2018 à 9:20, modifications jeudi 22 mars 2018 à 8:54

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !