Politique

Etats-Unis : Au tour de Gary Cohn, principal conseiller économique de Donald Trump, de démissionner

Gary Cohn était opposé à la politique isolationniste, notamment sur la décision de relever les droits de douane sur l’acier et l’aluminium de Donald Trump.

Nouvelle démission de taille au sein de l’administration Trump. En effet, Gary Cohn, banquier libéral et principal conseiller économique du président américain, a annoncé mardi 6 mars sa démission.

Ce fut un honneur de servir mon pays et de mettre en place des politiques pro-croissance favorables aux Américains. Avec en particulier le vote d’une réforme fiscale historique.

A ainsi indiqué, dans un communiqué laconique, celui qui dirigeait l’influent Conseil économique national (NEC).

Cette annonce fait suite à la décision très controversée du président américain de taxer les importations d’acier et d’aluminium. Or, Donald Trump semble déterminé à dérouler une politique isolationniste qui sème la consternation à travers le monde. Et cette démission démontre qu’elle effraie également une partie de son propre camp

Opposé à l’isolationnisme du président

Gary Cohn vient rejoindre l’impressionnante liste de proches collaborateurs de Donald Trump ayant déjà quitté le navire. En effet, ce n’est pas la première fois que cet ancien numéro deux de la banque Goldman Sachs, affiche ouvertement son désaccord avec Donald Trump. En août 2017, il avait critiqué ce dernier pour sa réaction après les violences racistes de Charlottesville, en Virginie, sans franchir le pas de la démission.

Ainsi, cette fois, Gary Cohn estime que les tarifs douaniers vont diminuer l’impact des baisses d’impôts en se répercutant sur les prix à la consommation. Mais surtout ralentir la croissance et fausser les lois du marché. Selon certaines études, ils pourraient provoquer la perte de 130.000 emplois. Dans un ultime effort pour en convaincre Donald Trump, le conseiller économique avait invité des industriels négativement affectés par la décision.

Il n’y a pas de chaos

Comme à son habitude Donald Trump s’est fendu d’un tweet matinal. Il y a contesté l’idée d’un fonctionnement chaotique de la Maison-Blanche. De plus, il a assuré que la cascade de départs au sein de son équipe n’était que le fonctionnement normal de la West Wing.

Il n’y pas de Chaos, juste une Energie fantastique.

A-t-il lancé, dans une étonnante formule.

Gary a fait un travail extraordinaire pour mettre en place notre programme, aidant à aboutir à une réforme fiscale historique. Et à libérer une nouvelle fois l’économie américaine.

A-t-il poursuivi sans évoquer leurs désaccords de fond, pour finalement conclure :

Prendrai bientôt une décision sur la nomination d’un nouveau conseiller économique en chef. Beaucoup de gens veulent ce poste – choisirai avec sagesse!

L’annonce officielle des tarifs douaniers pourrait intervenir samedi soir lors d’un rassemblement que doit tenir le Président dans une région sidérurgique de Pennsylvanie. Après les départs de Hope Hicks, sa conseillère en communication, et du secrétaire de l’équipe présidentielle Rob Porter, accusé de violences conjugales, Gary Cohn est le 21ème conseiller de haut rang à quitter la Maison-Blanche.

Publié le mercredi 7 mars 2018 à 15:56, modifications jeudi 8 mars 2018 à 9:10

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !