Politique

Emmanuel Macron va réduire de moitié le coût du permis de chasse : Une mesure symbolique

A travers cette mesure, Emmanuel Macron, souvent critiqué pour son image de “président des villes”, souhaite montrer qu’il est proche de la France rurale.

Emmanuel Macron n’a de cesse de montrer son soutien aux chasseurs. En effet, le chef de l’Etat a admis qu’il soutenait personnellement la chasse à la courre. On se souvient également de sa photo avec les sangliers abattus pendant un week-end présidentiel au château de Chambord.

Une aide financière importante

Emmanuel Macron s’était engagé à revoir à la baisse le coût du permis de chasse national en février 2018. Celui-ci a honoré sa promesse, et Bercy s’apprête à annoncer une réduction de 400 à 200 euros. Celle-ci entrera en application en juin 2018.

Ce permis national permet aux chasseurs de pratiquer leur passe-temps en dehors de leur département de résident. En tout, cette mesure concerne 5 millions de personnes, il s’agit donc d’un vrai manque à gagner pour l’Etat. Cette mesure est donc éminemment politique. Le président compte en effet sur le soutien des chasseurs, qui symbolise également celui de la France rurale. C’est donc un point essentiel pour celui qui passe souvent pour un président exclusivement urbain. Cette mesure, on le sait, va très sûrement lui attirer les foudres des associations de défense animale.

Publié le mercredi 11 avril 2018 à 11:36, modifications mercredi 11 avril 2018 à 10:00

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !