Politique

Emmanuel Macron s’adresse aux Français pour la première fois à la télévision

Quasiment cinq mois après son élection, Emmanuel Macron va donner sa première interview télévisée.

Emmanuel Macron aura plus d’une heure pour convaincre, et surtout pour s’expliquer.

En effet, pour la première fois seulement depuis le début de son quinquennat, le président de la République va répondre aux questions de journalistes lors d’une interview télévisée.

Ainsi, Emmanuel Macron sera l’invité du journal télévisé de 20 Heures sur TF1 dimanche 15 octobre. Il répondra aux questions d’Anne-Claire Coudray, Gilles Bouleau (pour TF1) et David Pujadas (pour LCI).

1h15 d’entretien

Depuis son élection du 7 mai, Emmanuel Macron a opté pour une communication verrouillée. Un véritable changement de stratégie de communication par rapport à ses prédécesseurs Nicolas Sarkozy et François Hollande.

En effet, en l’espace de cinq mois, le chef de l’État a accordé une interview à huit journaux européens en juin. Une très brève à France 2, à l’occasion du Tour de France. Une à Ouest France. Et enfin une interview fleuve dans Le Point, juste avant la rentrée politique, fin août.

À l’étranger, le président français avait également accordé une interview à CNN en marge de l’Assemblée générale de l’ONU en septembre.

C’est un moment opportun pour expliquer son action. Car un chapitre se ferme avec les ordonnances et un autre s’ouvre.

A expliqué le Palais de l’Elysée.

Quant au porte parole du gouvernement, Christophe Castaner il s’agit d’un « moment de pédagogie nécessaire, dans une étape charnière ».

Toutefois, d’après un proche du président cité par Le Journal du Dimanche :

Le président était plutôt dans l’idée de ne pas faire d’annonce fracassante.

En outre, pour atteindre une audience maximale, l’interview se déroulera à l’heure du pic d’audience, à 20h00. D’après Le Monde, huit caméras cerneront le président de la République, qui sera interrogé dans le salon d’angle de l’Elysée. Le format sera d’1h15 :

Pas besoin de faire long. Ce sera synthétique, percutant, clair, avec beaucoup de densité dans les propos. Et puis les Français n’ont pas forcément envie d’écouter le président un dimanche soir trop longtemps.

A détaillé l’Elysée.

Se montrer pédagogue

L’ambition affichée de l’entretien est de se montrer pédagogue afin de faire comprendre les choix de réformes du gouvernement.

En effet, depuis cet été la popularité du président de la République a lourdement chuté. Passant de 60% d’approbation en juin à 44% en octobre, selon le baromètre Ifop/Fiducial. Une descente surtout marquée dans l’électorat de gauche alors qu’il remonte un peu à droite.

Ainsi, le JDD a relaté qu’à l’approche du rendez-vous, Emmanuel Macron aurait choisi de consacrer son week-end à la préparation de l’interview. Tout en étant accompagné de « sa garde rapprochée » dans la résidence de la République de La Lanterne à Versailles.

Le Parisien a rapporté que le président de la République s’est longuement entretenu « au téléphone » avec Edouard Philippe. Puis il s’est retrouvé avec tous les membres de son cabinet pour lister « l’ensemble des questions qui peuvent lui être posées dans le JT ».

Mais il va beaucoup travailler seul, récupérer des fiches, lire, décanter. Comme il l’a toujours fait pour les émissions et les débats pendant la campagne.

A confié un proche au JDD.

Toutefois, un ministre aurait glissé :

Je n’ai pas le sentiment qu’il soit stressé.

Pour preuve, Emmanuel Macron a fait une pause samedi soir en se rendant au théâtre accompagné de son épouse pour assister à la pièce Le Tartuffe, de Molière à la Porte Saint-Martin.

Publié le dimanche 15 octobre 2017 à 14:01, modifications dimanche 15 octobre 2017 à 14:01

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !