Politique

Emmanuel Macron dérape sur les APL et le colonel Beltrame

Emmanuel Macron a le droit à une belle polémique à quelques jours de l’anniversaire de son éle

Une comparaison très particulière

Lundi prochain, le 14 mai, Emmanuel Macron va fêter le premier anniversaire de son élection. Et on ne peut pas vraiment dire que l’année se termine sur une bonne note. Il y a tout d’abord l’approbation au plus bas. Six Français sur 10 se disent ainsi mécontents de sa politique. Mais,il y aura désormais la polémique du documentaire. “La fin de l’innocence a été diffusé lundi 7 mai au soir sur France 3. Or, sous couvert de se confier, il réalise au final, un parallèle que beaucoup jugent douteux. 

Pour cela, il met en exergue deux moments forts de sa première année de mandat. Tout d’abord, la réduction des APL de 5 €. Une décision qualifiée il y a quelques jours d’erreur par un membre du gouvernement. De l’autre, les attentas de Trèbes et notamment le colonel Beltrame, mort en héros.  Vous ne voyez pas le lien entre les deux ? Emmanuel Macron critique “ceux qui pensent que le summum de la lutte c’est les 50 € d’APL” et dresse la comparaison avec les valeurs pour lesquelles le mlitaire aurait perdu la vie. Voici l’extrait complet.

 Le colonel Beltrame est mort parce que la France, ce sont des idées, des valeurs, quelque chose d’une guerre qui le dépasse. Les gens qui pensent que la France, c’est une espèce de syndic de copropriété où il faudrait défendre un modèle social qui ne sale plus (…) on invoque la tragédie dès qu’il faut réformer ceci ou cela, et qui pensent que le summum de la lutte c’est les 50 euros d’APL, ces gens-là ne savent pas ce que c’est que l’histoire de notre pays.

“Un mépris social”

Autant dire que sa sortie a fait réagir très largement la sphère politique. Alexis Corbière, le député de la France Insoumise a ainsi répondu :

Emmanuel Macron méprise les gens qui se sont indignés pour la baisse des APL. C’est petit et indigne de sa fonction.

Le parti communiste français a aussi dégainé.

 Se servir de la magnifique figure du colonel Beltrame pour salir ceux qui luttent pour leurs droits est misérable.

Boris Vallaud, le porte-parole du PS interrogé par France Inter estime que “ceux qui sont à 20 € près ne méritent pas ce mépris.

Marine Le Pen a de son côté dénoncé une indécence.

Il y a une indécence dans la déclaration de#Macron sur les APL, un mépris à l’égard des Français humbles. Les préoccupations de ceux qui n’arrivent à pas à finir leurs fins de mois ne l’intéressent pas. Ce n’est pas son monde.

Enfin, Gérard Larcher, président LR du Sénat a rappelé l’importance de l’APL.

On ne peut pas avoir des mots raccourcis. L’APL est un sujet important pour des millions de familles françaises et il faut qu’on le traite avec équité.

 

Publié le mardi 8 mai 2018 à 8:22, modifications mardi 8 mai 2018 à 8:24

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !