Politique

Emmanuel Macron se libère d’Hollande pour mieux retrouver les Français en 2017

Le ministre de l’Economie va apporter sa démission au chef de l’Etat cet après-midi.

Après des mois de spéculation, c’est officiel. Ce mardi 30 août, Emmanuel Macron va présenter sa démission au président de la République. Selon des sources citées par l’AFP, il a annoncé à ses collaborateurs qu’il abandonnait son agenda ministériel. Son départ intervient la veille de son discours qu’il prononcera à l’université d’été du Medef.

C’est pour se consacrer à son mouvement En Marche, que le ministre de l’Economie reprend sa liberté. S’il a toujours refusé de commenter son envie de se présenter à l‘élection présidentielle, quelques soutiens lui demandaient de se présenter au cas où Hollande ne se présenterait pas. C’est le cas de Gérard Collomb, le sénateur-maire de Lyon, qui lui prodiguait des conseils.

Il ne faut pas que son action gouvernementale paralyse sa volonté d’aller à la rencontre des Français, de discuter avec eux et d’exprimer ses idées.

Pour le sénateur-maire, si l’actuel président est toujours bas dans les sondages, la “situation sera ingérable”. Ancien conseiller de François Hollande à l’Elysee, Emmanuel Macron avait été promu ministre de l’Economie après le départ d’Arnaud Montebourg.

Très rapidement, il s’est fait remarquer pour ses critiques envers les bases de gauche. C’est le cas des 35 heures dont il déclarait que le Medef avait fait une “erreur”. Mais, c’est la loi Macron qui l’a réellement révélé sur la scène politique. Ainsi de nombreuses personnalités politiques de gauche et de droite ont salué son courage et son ambition.

Mais, finalement, c’est l’envie de faire adopter une loi transpartisane, qui s’est heurtée au blocage des deux courants politiques. Le Premier Ministre avait été obligé de recourir à l’article 49-3. Progressivement, le ministre de l’Economie a pris ses distances avec le Chef d’Etat. Souvent opposé aux idées politiques de Manuel Valls, il a créé son propre mouvement En Marche, sur lequel le futur ex-ministre pourra se consacrer.

Publié le mardi 30 août 2016 à 16:18, modifications dimanche 20 novembre 2016 à 1:25

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !