Politique

Elections européennes 2019 : Thierry Mariani, l’ancien ministre des Transports, va-t-il se présenter sur la liste du Front national ?

L’ancien secrétaire d’État et ministre des Transports de Nicolas Sarkozy, Thierry Mariani, serait sur le point de rallier le Front national pour les élections européennes de 2019.

Thierry Mariani sera-t-il candidat Front national pour les élections européennes de 2019 ? Selon Le Parisien, ce samedi 31 mars, la présence de l’ancien ministre des Transports de Nicolas Sarkozy et membre des Républicains, aux côtés du parti de Marine Le Pen serait « inéluctable ».

L’officialisation ne serait qu’une question de temps

Ainsi, selon des sources du FN cité par le quotidien, Thierry Mariani se présenterait donc sous l’étiquette FN en 2019, mais pas en tête de liste.

car ce serait trop compliqué de placer une personnalité issue de l’ouverture à ce poste clé.

Par ailleurs, Marine Le Pen et Thierry Mariani se seraient retrouvés fin février, avant le congrès de Lille. A l’occasion de cette rencontre il aurait été question de l’avenir. Et depuis « les discussions continuent ». Ainsi, l’officialisation du rapprochement ne serait donc qu’une question de temps. En effet, un lieutenant de Marine Le Pen a confié au quotidien une possible annonce en septembre prochain. En outre, le rapprochement serait aussi une question de conditions. Celles-ci sont toujours abordées dans des échanges qui se poursuivent entre Thierry Mariani et le FN.

À ce stade, les discussions sont amenées à se poursuivre tranquillement. On ne se précipite pas.

A confié au Parisien un proche de la présidente du Front national.

Il faut un accord avec le FN

De son côté, le principal intéressé a éludé la question :

Je n’ai pas donné mon accord.

S’est-il contenté de répondre au Parisien.

Toutefois, Thierry Mariani avait considéré dans les colonnes du JDD que l’avenir de son parti, Les Républicains, devait passer par un rapprochement avec le Front national.

Il faut en tirer les conséquences et se poser les vraies questions : peut-on arriver au pouvoir tout seuls ? Peut-on constituer une majorité sans alliés ? La réponse est non. Sans alliés, nous allons rester dans l’opposition pour longtemps. Il est temps de renverser la table. Le Front national a évolué. Regardons si un accord ou un rapprochement sont possibles. Parce que si on veut des alliés, ils seront forcément de ce côté-là si on veut appliquer un programme de droite.

Toutefois, s’il venait effectivement à rejoindre les rangs du Front national pour les élections européennes en mai 2019, la sanction serait immédiate du côté des Républicains.

On l’exclut dans les dix secondes qui suivent !

S’est insurgé l’un des proches de Laurent Wauquiez.

Invité sur RTL, Gérald Darmanin, le ministre de l’Action et des Compte publics et ancien membre des Républicains, s’est fendu d’un « déconne pas Thierry ». L’incitant à ne pas rejoindre le Front national.

Publié le mercredi 4 avril 2018 à 9:57, modifications mercredi 4 avril 2018 à 9:58

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !