Politique

Election Présidentielle 2017 : Quelles mesures de sécurité dans les bureaux de vote ?

Tout a été prévu pour assurer la sécurité des Français le jour du scrutin

Les Français sont nombreux à craindre un attentat et se demandent s’ils peuvent aller voter en toute sécurité. Tout a été prévu par le Gouvernement…

C’est le grand jour ! Les Français sont invités à aller voter pour désigner deux candidats avant d’élire le Président de la République le dimanche 7 mai. Dans le cadre d’une actualité mouvementée et de menaces d’attaques terroristes, le Gouvernement a mis en place un important dispositif de sécurité afin que le scrutin se déroule dans les meilleures conditions possibles.

Un moment important pour la France

Jeudi soir, sur les Champs Elysées, un attentat avait lieu. Rapidement revendiqué par Daesh, cet attentat pèse lourdement sur le moral des Français qui ne se sentent pas en sécurité. Bernard Cazeneuve, le Premier Ministre, a immédiatement réagi, le lendemain de l’attaque :

Rien ne doit entraver ce moment démocratique fondamental pour notre pays.

Une lourde mobilisation

Plus de 50 000 policiers et gendarmes sont donc mobilisés sur le territoire pour assurer la sécurité de l’élection présidentielle. 7000 militaires de l’opération sentinelle renforcent également le dispositif de sécurité dans la plupart des 67 000 lieux de vote.

Il faut également savoir que chaque Président de bureau de vote aura à sa disposition un numéro d’appel direct aux forces de sécurité. Tout a été prévu pour que le vote se déroule en toute sécurité, y compris dans les communes dans lesquelles les forces de l’ordre ne seront pas présentes.

A Paris, 200 bureaux de vote considérés comme sensibles disposent d’un ou plusieurs vigiles employés par des sociétés de sécurité. Des patrouilles sont également organisées dans les alentours de ces bureaux de vote, par la brigade mobile de la DPSP ( Direction de la Prévention, de la Sécurité et de la Protection).

Aucune manifestation

Certaines communes françaises ont pris des arrêtés pour interdire les manifestations ce dimanche 23 avril. A Rennes par exemple, il est totalement interdit de manifester le jour du vote.

Tout a donc été soigneusement préparé. On imagine que tout se passera bien, et que le vote pour le premier tour de l’élection présidentielle se déroulera dans la sérénité…

Publié le dimanche 23 avril 2017 à 9:06, modifications samedi 22 avril 2017 à 20:42

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !