Politique

Election Présidentielle 2017 : Marine Le Pen peut compter sur le soutien des internautes anglophones

Les chiffres sont assez surprenants !

Marine Le Pen peut compter sur le soutien sans faille d’une partie des internautes anglophones, ce qui pourrait bien avoir une large influence sur le résultat de l’élection présidentielle…

Depuis plusieurs mois, on entend parler du complot russe qui vise à aider Marine Le Pen à devenir Présidente de la République française. On nous parle de hackers, de sites d’information au Kremlin… mais il semble que Moscou ne soit pas le seul acteur à vouloir influencer l’élection. En effet, les britanniques et les américains soutiennent ardemment la candidate du Front National, notamment via Internet et les réseaux sociaux.

Drôle de constat

C’est la société française Linkfluence, spécialisée dans l’analyse du Web et de l’e-reputation des marques et des médias, qui s’intéresse de près à la campagne qui se joue sur Internet, notamment à l’étranger. L’entreprise a constaté la chose suivante : parmi les onze candidats à l’élection présidentielle française, c’est Marine Le Pen qui a le plus de soutien dans la langue anglophone.

C’est d’elle dont les internautes britanniques et américains parlent le plus. En effet, 20% de tous les contenus en ligne concernant la campagne électorale soutiennent Marine le Pen. Les autres candidats atteignent difficilement les 5% !

Guilhem Fouetillou, co-fondateur de Linkfluence, a expliqué :

Même Emmanuel Macron, qui bénéficie pourtant d’une bonne couverture dans les médias anglo-saxons, ne génère pas un tel bruit numérique.

En réalité, Marine Le Pen a fait le buzz avec certains de ses faits et gestes. Par exemple, lorsqu’elle a refusé de porter le voile au Liban en rencontrant un responsable religieux, près de 40 000 conversations à ce sujet ont été comptabilisées sur le Web anglais et américain. Autant dire que ça passionne les foules…

Beaucoup de commentaires positifs

Depuis le 1er janvier dernier, 50% des commentaires liés à la campagne présidentielle française aux Etats-Unis parlent de Marine Le Pen. Et contrairement à ce qu’on pourrait penser, il y a trois fois plus de commentaires positifs que négatifs à l’égard de la candidate du FN. En général, ce sont d’ailleurs des marques de soutien, comme l’explique Guilhem Fouetillou :

La plupart de ces contributions viennent de comptes pro-Trump, déjà actifs pendant la campagne présidentielle américaine.

Les soutiens de Trump deviennent ceux de Marine Le Pen

On peut en effet constater que les slogans de campagne de Donald Trump, Président des Etats-Unis, ont été détournés en faveur de Marine Le Pen. On découvre ainsi plusieurs hashtags comme par exemple mgfa qui signifie Make France Great Again. Comprenez rendre sa grandeur à la France.

Alors attention toutefois à ne pas faire de raccourci. Il serait prématuré de conclure que le web américain et britannique voterait majoritairement pour Marine Le Pen. En effet, Guilhem Fouetillou a rappelé :

En nombre absolu et à l’échelle américaine, ces messages représentent une petite proportion d’internautes. Mais ce sont des gens très organisés, qui savent occuper le terrain numérique et gonfler ainsi l’audience de ceux pour qui ils militent.

Cependant, il affirme que ce soutien pourrait influencer l’élection française, car plus on parle de quelqu’un, plus on l’aide :

Il y a toujours plusieurs déterminants dans une élection. Mais l’importance de ce bruit autour de Marine Le Pen permet de dynamiser sa campagne, d’alimenter sa couverture médiatique à l’étranger et participe de son sentiment de puissance.

Dans quelques jours, nous saurons si Marine Le Pen franchit le cap du premier tour des élections présidentielles. Nous pourrons alors tirer des conclusions sur cette analyse du Web anglophone… A votre avis, quel est l’impact de ces commentaires et de ce soutien pour Marine Le Pen sur Internet ?

Publié le mardi 18 avril 2017 à 12:58, modifications mardi 18 avril 2017 à 10:19

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !