Politique

Election Présidentielle 2017 : Et si l’un des candidats décède ?

Que se passe-t-il en cas du décès de l'un des onze candidats ?

Vous êtes-vous déjà posé cette épineuse question ? Et que se passerait-il si l’un des onze candidats à la présidentielle venait à mourir avant le premier tour ? Et bien on a la réponse ! On vous explique en détail ce que signifierait ce terrible scénario catastrophe, et qu’il aurait comme conséquences…

Une menace terroriste

On le sait, depuis plusieurs jours, une lourde menace terroriste pèse sur la campagne présidentielle. C’est d’autant plus d’actualité que deux hommes ont été arrêtés ce mardi à Marseille. Ils sont suspectés d’avoir projeté un attentat contre l’un des candidats. D’après l’enquête en cours, ils avaient en leur possession des armes à feu et du matériel pour fabriquer des explosifs, et comptait passer à l’acte avant le premier tour qui se déroulera dimanche prochain.

Les candidats Marine Le Pen, François Fillon et Emmanuel Macron sont particulièrement visés par ces risques d’attentats, et ont été prévenus des risques d’attaques. Plus que jamais, les candidats à la présidentielle française sont des cibles pour les terroristes.

Du coup se pose cette incroyable question. Et si l’un des candidats était blessé ou encore tué avant le premier tour… Et bien figurez-vous que tout a été prévu !

Un report de l’élection

En réalité, tout est inscrit dans l’article 7 de la Constitution qui dit la chose suivante :

Si, avant le premier tour, un des candidats décède ou se trouve empêché, le Conseil constitutionnel prononce le report de l’élection.

Ce fait est valable en cas de décès de n’importe quel candidat à la présidentielle, et quelle que soit la raison de son décès. Ensuite, un délai laissé à l’appréciation du Conseil Constitutionnel, est décidé avant le report officiel de l’élection.

En revanche, il semble que si le candidat est seulement légèrement blessé, les élections ne soient pas reportés. Le terme « empêché » est bien plus flou, et c’est le Conseil Constitutionnel qui prend la décision finale.

Les règles du report de l’élection

La situation ne s’est jamais présentée. Il est donc difficile de savoir exactement comment se déroulerait le report de l’élection. Mais les nouveaux candidats qui se présenteraient devraient réunir les 500 signatures obligatoires. Il serait d’ailleurs possible que le Conseil Constitutionnel demande également aux « anciens » candidats de repartir à la chasse aux parrainages. Mais ce n’est pas une certitude !

Et au second tour ?

Si l’un des deux candidats à la présidentielle décède entre le premier et le second tour… il faudra tout recommencer ! Les résultats du premier tour seraient alors considérés comme caducs, et l’élection présidentielle serait réorganisée dans sa totalité.

Qui serait alors Président ? Et bien le Président de la République sortant conserverait ses fonctions jusqu’au prochain scrutin. François Hollande resterait donc chef de l’Etat plus longtemps que prévu.

Et les élections législatives ?

Les élections législatives vont se dérouler les 11 et 18 juin prochain. En cas de décès de l’un des candidats à la présidentielle, elles peuvent être également reportées, mais ce n’est pas une obligation.

La campagne présidentielle s’achève officiellement vendredi soir à minuit. Si un candidat était « tué » ou décédait samedi ou dimanche, l’élection présidentielle ne serait par contre pas reportée et se déroulerait comme prévu.

On espère bien évidemment que ce cas de figure ne se présentera pas, et que tous les candidats seront en forme pour cette élection ! Rendez-vous donc dimanche pour le premier tour des élections présidentielles. A suivre de près !

Article publié le mercredi 19 avril 2017 à 12:36, modifications mercredi 19 avril 2017 à 14:47

Participer

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet
2 Commentaires

Poster un Commentaire
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Minutenews.fr Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.

2 Commentaires sur "Election Présidentielle 2017 : Et si l’un des candidats décède ?"

Me notifier
avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
Trier par:   Récent | Ancien | Populaire
Dutronc
Invité
Dutronc

Election Présidentielle 2017 : Et si l’un des candidats décèdent ? Gros titre avec une grosse faute…
Et si l’un des candidats décède ?

neomail
Invité
neomail

a priori c’est corrigé, d’ailleurs il semble qu’il y ai un outil disponible pour donner ce genre d’erreurs , sous l’onglet “participer” , “proposer une correction”.

wpDiscuz

Vidéo relative

Vers le top