Politique

Election Présidentielle 2017 : L’écart se réduit entre les deux candidats

Emmanuel Macron est en perte de vitesse...

Emmanuel Macron était donné très largement vainqueur au second tour de l’élection présidentielle. Mais depuis le milieu de la semaine, l’écart se resserre entre les deux candidats…

La course à la présidentielle n’a jamais été autant d’actualité, et les deux candidats se livrent une bataille acharnée. Nous arrivons à la moitié de cet entre-deux tours, et l’écart entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen se resserre.

Alors qu’Emmanuel Macron était annoncé largement vainqueur le dimanche 23 avril et les jours suivants, voilà que sa cote de popularité semble nettement baisser depuis quelques heures. Les sondages allaient jusqu’à lui offrir 65% des voix en début de semaine. Voilà qu’aujourd’hui, il est crédité de 59% des voix. Marine Le Pen l’est donc de 41%… C’est un sondage Odoxa réalisé pour Le Point, qui a donné ces résultats.

Emmanuel Macron en perte de vitesse

Emmanuel Macron semblait déjà être le nouveau Président de la République. Mais comme le dit souvent en campagne électorale, il ne faut surtout pas aller trop vite en besogne. La preuve, en une semaine à peine, le candidat d’En Marche a perdu près de 6 points dans les sondages.

Pour quelles raisons ? Et bien en réalité, il y en a plusieurs. Tout d’abord, le soir de sa qualification pour le second tour de l’élection présidentielle, le comportement d’Emmanuel Macron n’a pas été bien compris, ni bien accepté. Son discours a été vivement critiqué, et sa soirée à la brasserie parisien La Rotonde n’a pas non plus été appréciée.

Mais le plus gros souci n’est pas là. En effet, le candidat a été « contraint » par Marine Le Pen de se rendre sur le terrain très hostile de WhirlpoolIl n’avait pas franchement l’intention d’y aller, car les salariés sont très en colère et sont menacés de plan social. Mais la candidate du Front National a été maline, en s’y rendant sans prévenir grand monde, créant une sorte de « surprise ».

Emmanuel Macron s’y est donc rendu malgré lui. Depuis, il s’effondre dans les sondages. Mauvaise première semaine donc pour Emmanuel Macron.

Marine Le Pen reste stable

Marine Le Pen de son côté semble plutôt bien maîtriser cet entre-deux tours. Elle se fait relativement discrète, a réadapté son langage pour plaire au plus grand nombre, et essaie de séduire un maximum d’électeurs. La candidate du Front National s’est adoucie, est extrêmement souriante, et semble plus motivée que jamais à l’idée d’entrer à l’Elysée. Elle fait tout son possible pour récupérer des électeurs.

Elle semble notamment fournir des efforts considérables pour séduire ceux qui ont voté en faveur de Jean-Luc Mélenchon au premier tour. Ce dernier a d’ailleurs considérablement aidé la candidate du FN en ne donnant aucune consigne de vote à ses électeurs. Et déjà 20% d’entre eux se prononcent en faveur de Marine Le Pen.

L’écart se réduit

Actuellement, Emmanuel Macron est donc toujours largement en tête dans les sondages. D’un point de vue sociologique, il séduit les classes supérieures, tandis que Marine Le Pen remporte un franc-succès chez les classes populaires qui voient en elle une promesse de changement.

Si Emmanuel Macron bénéficie encore d’une belle longueur d’avance, il faut toutefois rester extrêmement prudent. Car il reste encore beaucoup d’indécis : ceux qui ont voté pour François Fillon ou pour Jean-Luc Mélenchon sont nombreux à hésiter sur le comportement à adopter lors du second tour de l’élection présidentielle. Et ces indécis peuvent peser très lourd dans la balance.

D’autres moments clés vont avoir lieu dans les prochains jours, et notamment le fameux débat de l’entre-deux tours, qui est très attendu par l’opinion publique. Il reste encore une petite semaine de campagne… Attendons, observons, patientons…

Publié le samedi 29 avril 2017 à 15:04, modifications samedi 29 avril 2017 à 14:31

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !