Politique

Election présidentielle 2017 : Les Insoumis se prononcent à 65% pour l’abstention ou le vote blanc

Moins de 35%% des Insoumis se sont prononcés pour un vote en faveur d’Emmanuel Macron lors de la consultation d’entre-deux-tours engagée par Jean-Luc Mélenchon. Les autres militants de la France insoumise ont choisi l’abstention ou un vote blanc ou nul.

Les Insoumis ont fermement exprimé leur choix. Ils ne souhaitent pas voter en faveur d’Emmanuel Macron pour le second tour de l’élection présidentielle du 7 mai prochain.

En effet, Jean-Luc Mélenchon avait renvoyé à une consultation organisée en ligne pour connaître les intentions de ses partisans.

Et les résultats de cette enquête ont été dévoilés ce mardi 2 mai.

Ainsi, seuls 34,83% des 243.128 militants de la France insoumise qui ont participé à la consultation lancée à l’initiative de Jean-Luc Mélenchon se sont prononcés en faveur du candidat d’En Marche!

Les plus de 65% restant se partagent entre le vote blanc ou nul (36,12%) et l’abstention (29,05%).

Jean-Luc Mélenchon se refuse toujours à donner son intention de vote

Selon un communiqué de la France insoumise, cette consultation a permis l’expression de 243.128 Insoumis. Parmi les 430.000 soutiens du candidat éliminé au premier tour.

En outre, il ne s’agissait pas de déterminer une consigne de vote mais d’organiser la prise de parole des Insoumis au sujet de leurs choix de second tour, a précisé le site de La France insoumise.

Étant donné l’attachement profond de La France insoumise aux principes d’égalité, de liberté et de fraternité. Le vote Front National ne constituait pas une option de la consultation.

Pouvait-on lire.

Or, contrairement à ses alliés communistes, Jean-Luc Mélenchon, arrivé quatrième du premier tour de la présidentielle le 23 avril dernier, n’a pas explicitement appelé à voter pour le leader d’En Marche! pour faire barrage au Front national au second tour.

Je ne suis pas un gourou, je ne suis pas un guide.

Avait-il déclaré vendredi dernier.

Pourtant, en ne donnant pas de consigne de vote, Jean-Luc Mélenchon s’était attiré de nombreuses critiques au sein de la classe politique. Il avait par la suite mise en garde contre la « terrible erreur » que représenterait un vote en faveur de Marine Le Pen.

Chez les militants de la France insoumise, je pense qu’on sera beaucoup à être tentés par l’abstention. Après, chez les gens qui ont voté Mélenchon et qui ne sont pas des militants, ça va être différent. Le réflexe du front républicain va jouer à fond

Avait confié au journal Marianne un militant du Parti de gauche le soir du 1er tour.

Publié le mercredi 3 mai 2017 à 9:13, modifications mercredi 3 mai 2017 à 8:46

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !