Politique

Election Présidentielle 2017 : Les consignes de vote des Républicains sont très floues !

Les membres du parti politique ont du mal à adopter une ligne de conduite...

On pensait que les Républicains se rangeraient tous derrière l’avis de François Fillon qui a appelé à voter pour Emmanuel Macron. Mais en réalité, ce n’est pas tout à fait le cas !

Dimanche 23 avril, François Fillon a été éliminé de l’élection présidentielle. Il a donc prononcé un discours suite à cette énorme défaite électorale. Il a appelé ses électeurs à voter en faveur d’Emmanuel Macron, afin de faire barrage au Front National.

Le débat fait rage

Mais ce n’est pas si facile ! Quelques jours seulement après le premier tour de l’élection présidentielle, il semble que les hommes et femmes politiques de droite ne se rangent pas tous derrière l’avis de François Fillon. En effet, nombreux sont ceux à jouer la carte de la prudence à la vue des élections législatives qui se dérouleront dans le courant du mois de juin.

L’échéance électorale du mois de juin est très importante pour les Républicains qui espèrent obtenir une majorité à l’Assemblée nationale. Or, certains candidats aux législatives, craignent de voir une partie de leur électorat leur tourner le dos s’ils appellent à voter officiellement pour Emmanuel Macron.

C’est donc l’indécision générale chez les Républicains. On a d’ailleurs pu le constater en parcourant la synthèse adoptée lundi dernier par le bureau politique du parti. La détermination de la ligne de conduite de la droite pour le second tour de l’élection présidentielle fait débat… et il semble que les Républicains ne trouvent pas un terrain d’entente pour cet entre-deux tours…

Quelle ligne de conduite ?

Les Républicains ont décidé de se réunir en bureau politique lundi dernier pour tenter de définir une ligne de conduite commune dans le cadre du second tour de l’élection présidentielle. C’est donc le lendemain du résultat du premier tour de l’élection présidentielle que les grandes figures de la droite se sont retrouvées.

L’échec de François Fillon a été difficile à avaler, et les membres du parti politique semblent avoir bien du mal à se mettre d’accord. D’ailleurs, les tensions étaient nombreuses ce lundi soir à Paris !

La réunion du bureau politique a duré deux longues heures. Et à la sortie, certains semblaient furieux ! Un texte a certes été adopté par consensus, mais avec des voix discordantes. La ligne de conduite est pourtant claire : il faut voter contre Marine Le Pen.

En revanche, le texte ne demande pas clairement aux militants de voter en faveur d’Emmanuel Macron. Car l’homme politique n’est pas franchement apprécié des Républicains. Et même s’il faut faire barrage au Front National, voter pour le candidat de En Marche ! reste compliqué pour pas mal de monde… C’est en tout cas ce qu’il transparaît suite à ce bureau politique.

Que faire ?

Une partie des membres des Républicains s’est en effet fermement opposé à appeler ses électeurs à voter pour Emmanuel Macron. Bernard Accoyer s’est d’ailleurs clairement exprimé à ce sujet :

Pour ceux d’entre nous qui choisiront de voter pour M. Macron, participer activement à sa campagne est un élément qui ne cadre pas avec ce que nous avons défini. Toute négociation nous paraît également exclue.

Pierre Lellouche, député, est quant à lui très en colère, car le texte finalisant la réunion politique n’a pas été voté, et ne représente selon lui pas l’opinion des Républicains. Il aurait préféré que les membres du bureau politique votent à l’unanimité, afin que ce texte représente véritablement l’opinion de la majorité.

D’autres sont également mécontents de voir que les Républicains n’appellent pas clairement à voter pour Emmanuel Macron. Car selon eux, l’essentiel c’est surtout de tout faire pour éviter que Marine Le Pen arrive au pouvoir.

Bref, c’est la pagaille ! Nadine Morano a d’ailleurs reconnu que tout le monde est contre le FN, mais que les avis divergent concernant Emmanuel Macron :

Il n’y a pas d’unanimité sur le fait de donner des consignes de vote ou pas.

Une position peu claire

Nathalie Kosciuzko-Morizet a vivement regretté que le bureau politique des Républicains n’adopte pas une position plus claire. Elle appelle d’ailleurs pour sa part à voter pour Emmanuel Macron.

Mais on peut voir beaucoup d’hommes politiques de droite s’exprimer sur les réseaux sociaux, affirmant qu’ils ne donnent pas de consignes de vote. Certains semblent prôner l’anti-Macron, sans pour autant se prononcer officiellement en faveur de Marine Le Pen.

Et François Fillon ?

Quant à François Fillon, il était présent à l’ouverture du bureau politique, mais n’est pas resté bien longtemps. Il s’est prononcé en faveur d’Emmanuel Macron. Puis il a simplement déclaré :

Le combat des législatives est désormais entre vos mains. Je n’ai plus la légitimité pour le livrer avec vous. Je vais redevenir un militant de cœur parmi les autres. Je vais devoir penser ma vie autrement, panser aussi les plaies de ma famille.

Ce n’est donc pas François Fillon qui conduira la campagne des élections législatives, mais Eric Woerth qui est chargé d’établir le projet, et Christian Jacob qui doit établir une direction précise.

Le chef de file des Républicains a donc clairement annoncé qu’après sa défaite, il souhaitait arrêter la politique. Du moins pour l’instant… Il annonce plus ou moins clairement son retrait de la vie politique française.

Pas facile donc à quelques semaines des élections législatives de reconstruire une droite solide, qui fait bonne figure ! Car il faut bien avouer que l’image de la droite en France a été sacrément abîmée.

Les électeurs qui ont voté pour François Fillon sont donc livrés à eux-mêmes. La ligne de conduite des Républicains n’est pas claire, et ne va pas les aider à prendre une décision. Ils n’ont plus qu’à se poser les vraies questions, sans se reposer sur l’avis du parti politique qu’ils soutiennent…

Tout ça reste bien compliqué, et la droite semble s’étioler. Quel avenir pour les Républicains ? A suivre…

Publié le jeudi 27 avril 2017 à 12:19, modifications jeudi 27 avril 2017 à 12:19

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !