Politique

Election présidentielle 2017 : Alain Juppé « emmerde » ceux qui le trouvent « très conventionnel »

Alain Juppé, le candidat à la primaire de la droite, s’est laissé aller à des confidences dans un documentaire qui lui a été consacré ce lundi soir sur France 3.

Trop lisse ou trop ennuyeux Alain Juppé ? Le maire de Bordeaux et candidat à la primaire de la droite a tout fait pour prouver le contraire dans le documentaire Juppé, le ressuscité diffusé lundi 3 octobre sur France 3.

Dans l’émission, l’ancien Premier ministre a répondu sans détour aux critiques récurrentes notamment celles qui disent qu’il est un homme lisse et conventionnel.

Ainsi, lorsque Frantz-Olivier Giesbert l’a questionné :

Que répond Alain Juppé aux gens qui disent : Juppé il est très conventionnel, qu’est-ce qu’on va se faire chier ?

Alain Juppé a répondu sans hésiter :

Je les emmerde ! Moi je m’emmerde pas dans la vie alors s’ils se font chier avec moi, qu’ils aillent voir ailleurs.

Visiblement remonté, l’édile bordelais s’est ensuite livré à une critique de la classe politique qui en cette période électorale voudrait faire de lui le candidat fade et triste de la primaire de la droite :

Est-ce qu’on attend un président de la République pour qu’il vous fasse marrer ? Non mais enfin. Ce genre d’arguments est absolument insoutenable. C’est ça qui rabaisse la politique. On demande quelqu’un pour conduire le pays alors voilà. Choisissons les bonnes qualités.

S’est-il ainsi emporté, écorchant au passage François Fillon, Bruno Le Maire ou encore Nicolas Sarkozy.

Dans la suite du documentaire, Frantz-Olivier Giesbert est revenu sur l’enfance du maire de Bordeaux : une jeunesse tranquille entre une mère autoritaire, surnommée « la tsarine », et un père timide, voire effacé. Il passait ses journées dans les églises, si bien qu’il a un temps envisagé de devenir pape. Toutefois,à l’issue de brillantes études, il va préférer la politique.

Ainsi, interrogé sur la politique, ses proches mais aussi ses goûts musicaux ou encore la religion, il a confié :

J’aime bien aller à la messe parce qu’au moins pendant une heure, personne ne vous emmerde.

Publié le mercredi 5 octobre 2016 à 8:59, modifications dimanche 20 novembre 2016 à 1:25

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !