Politique

Edouard Philippe aurait laissé une dette de plus d’un million d’euros au Havre

Une dette qui serait liée à la fête des 500 ans du Havre…

Edouard Philippe est dans l’œil du cyclone. Le Premier Ministre est la cible d’enquêtes de Mediapart et du Canard Enchaîné sur une dette abandonnée derrière lui au Havre.

Très cher anniversaire

Edouard Philippe est-il en train d’être rattrapé par son passé de maire du Havre ? Selon les enquêtes de nos confrères, il y aurait des surcoûts dans les factures, mais surtout des impayés de plus d’un million d’euros après la fête pour les 500 ans de la ville.

Nous sommes alors à l’été 2017. Le Havre fête ses 500 ans. Pour l’occasion, Edouard Philippe, alors maire, dispose de 20 millions d’euros de budget. Tout sera confié à un seul prestataire : Artevia. Pourtant, l’entreprise ne remplit pas les conditions pour le contrat selon Mediapart. Pire, elle connaît des problèmes de trésorerie depuis 2011. L’entreprise placée en janvier 2018 n’a toujours pas payé tout ses prestataires. Le total se monte à 1 million d’euros.

La mairie du Havre a réagi dans un communiqué :

Il ne faut pas mélanger les difficultés de gestion d’une entreprise et la gestion de l’argent public, qui a été exemplaire dans cette opération. Le contrat avec le groupement qui a organisé l’événement a été passé conformément au droit des marchés publics et en toute transparence. Le groupement présenté par Artevia fournissait les garanties nécessaires.

Dans le même temps, le Canard Enchaîné explique que le budget aurait été dépassé de 1,2 million d’euros. Un surcoût lié à des questions de sécurité et à l’état d’urgence.

Publié le jeudi 12 avril 2018 à 11:25, modifications jeudi 12 avril 2018 à 11:22

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !