Politique

Que devient François Fillon ?

Après son échec aux récentes élections présidentielles et avoir annoncé son retrait de la vie politique, François Fillon s’est depuis montré très discret. L’ancien premier ministre compte se reconvertir dans le privé et prépare sa défense face à la justice.

Il avait appelé à voter pour Emmanuel Macron et depuis, plus de nouvelles. Lors de son discours du 23 avril dernier, il avait officiellement déclaré qu’il souhaitait devenir un “militant de cœur”. Il ne faut plus désormais compter sur lui en politique. Il a même voté par procuration au second tour et n’a même pas félicité notre nouveau président, ce qui est habituellement l’usage en politique. Selon Bruno Retailleau, l’un de ses plus fidèles soutiens, la page de sa vie politique est définitivement tournée.

Un nouveau départ dans un autre domaine

La défaite a très certainement un goût amer. Le Sarthois de 63 ans n’a cessé de plaider sa cause suite au scandale mais cela n’aura pas suffit. Malgré près de 40 ans de politique, il n’aura pas su convaincre les citoyens et perdra au premier tour. Il souhaite maintenant rebondir dans le privé, comme le déclare son ancienne chargée de communication Anne Méaux. Elle déclare vaguement:

Il a envie de faire des choses concrètes, et dans un univers qui n’a rien à voir avec la vie politique.

François Fillon serait actuellement en contact avec plusieurs “grands groupes” et prendrait le temps d’y réfléchir. Il travaille également avec ses avocats sur sa prochaine convocation chez les juges prévue le 30 mai 2017. Il devra encore une fois s’expliquer sur l’affaire de l’emploi fictif de son épouse Pénélope, un scandale d’État qui lui a très certainement coûté sa place d’éventuel Président de la République. Entre autres. Car comme le confie un ami proche du couple:

Pour eux, cela a été une épreuve. Leur couple a besoin de se reconstruire.

Ils étaient récemment au Pays de Galles afin de prendre un nouveau départ et de se retrouver. Le couple a l’air solide et cela leur aura sûrement réussi. Sportif convaincu, François Fillon prévoirait l’ascension de l’Annapurna. On lui souhaite cette fois-ci d’arriver au sommet. Sans mauvaise descente fulgurante.

Publié le mardi 23 mai 2017 à 17:02, modifications mercredi 7 juin 2017 à 16:23

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !