Politique

Le député FN du Nord Sébastien Chenu bousculé par des militants CGT

L’élu Sébastien Chenu n’était pas le bienvenu sur une manifestation organisée à Valenciennes.

Lors d’une manifestation de la CGT métallurgie à Valencienne, Sébastien Chenu, le député Front National du Nord a été pris à partie par les militants.

“Dehors les fachos”

Il n’était visiblement pas le bienvenu. Selon les informations de nos collègues de la Voix du Nord, Sébastien Chenu s’est fait expulser manu militari du cortège. L’élu du Nord qui souhaitait s’associer à la marche avec son écharpe tricolore a dû se réfugier dans une agence de voyages. A l’extérieur, les manifestants hurlaient “dehors les fachos”.

Après avoir été évacué par la police, l’élu s’est épanché dans la presse :

C’est scandaleux d’agresser un élu de la nation. J’ai reçu des coups au visage, au bras et aux jambes, par des gros bras de la CGT, alors que j’étais paisiblement en train de discuter avec des manifestants, dont des retraités. Je porterai plainte, un élu portant son écharpe tricolore ne peut être agressé de la sorte.

La manifestation rassemblait environ 300 personnes. Le syndicat CGT reconnaît avoir refusé l’accès à celui qui est aussi porte-parole du FN.

C’est vrai, il lui a été dit assez fortement qu’il n’était pas le bienvenu. On connaît son parcours politique. C’est quelqu’un qui soutenait des mesures libérales quand il était à l’UMP. Et aujourd’hui il est dans un parti qui a choisi le même nom qu’un ancien mouvement pétainiste. Donc le voir tenter de se joindre à une manifestation de la CGT pour soi-disant défendre les travailleurs, ce n’est juste pas possible.

a expliqué Emile Vandeville, secrétaire générale de la CGT à Valencienne à nos confrères du Figaro.

Pour les accusations d’agression, il a répondu que “M. Chenu n’a peut-être pas l’habitude des foules”.

Publié le vendredi 16 mars 2018 à 9:21, modifications vendredi 16 mars 2018 à 9:08

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

1 Commentaire

En direct