Politique

Démission de Luc Lemonnier : Le maire du Havre envoyait des photos pornographiques

Luc Lemonnier, maire du Havre a décidé de présenter sa démission ce jeudi 21 mars. Plusieurs médias s’apprêtaient à publier des témoignages de femmes qui accusaient le successeur d’Edouard Philippe de leur avoir envoyé des photographies de lui à caractère pornographique.

En mai 2017, Luc Lemonnier (ex-LR) avait remplacé l’actuel Premier ministre Edouard Philippe, à la tête du Havre. Aujourd’hui, face à la pression, il a décidé d’abandonner ses mandats de maire et de président de l’agglomération du Havre. De fait, de nombreuses femmes l’accusent de comportements déplacés. 

“Je me suis sentie salie, souillée”

France Bleu Normandie et la cellule investigation de Radio France s’apprêtaient à publier plusieurs récits de femmes qui accusaient le successeur d’Edouard Philippe de leur avoir envoyé des photographies de lui à caractère pornographique.

Pour l’une des victimes, les gestes déplacés du maire du Havre remontent au début des années 2010. Elle raconte qu’elle et son compagnon ont sympathisé avec le couple Lemonnier. C’est en 2011, qu’elle reçoit quatre clichés pornographiques sur son téléphone portable. Des images sur lesquelles Luc Lemonnier, déjà élu dans la majorité municipale d’Edouard Philippe, se trouve dans des positions très suggestives.

Je n’ai pas compris pourquoi il m’envoyait ces photos dégoûtantes. Il m’a dit qu’il voulait me montrer qu’il était ouvert pour toutes propositions.

Raconte-t-elle avant d’ajouter qu’il n’y a eu aucun jeu de séduction avec Luc Lemonnier.

Voir le sexe d’un homme en gros plan… Je me suis sentie salie, souillée.

Des clichés d’autant plus choquants pour la victime, qui pense “qu’un homme politique qui a une certaine notoriété doit avoir une ligne de conduite”.

En 2014, la victime et son mari décident d’en parler. Ils décident de transmettre ces clichés pornographiques à des colistiers de Luc Lemonnier. Le couple aurait alors été convoqué par le parquet du Havre, sans qu’il y ait de suites judiciaires pour autant.

Or, l’histoire se répète avec une autre femme. Nommée Sophie par nos confrères, cette mère de famille havraise engagée en politique raconte avoir reçu un “selfie” où l’on voit Luc Lemonnier, le sexe en érection.

Pour moi, ça a été un viol. Je suis mariée depuis plus de 20 ans. J’ai des enfants, je suis épanouie dans ma vie de couple, on se connaissait depuis longtemps [avec Luc Lemonnier]. J’ai été choquée !

explique Sophie relayée par France Bleu Normandie.

Le maire du Havre annonce sa démission

En 2018, Sophie, qui aurait reçu une dizaine de clichés, décide à son tour d’envoyer ces clichés à des élus de la majorité municipale. De son côté, Luc Lemonnier dépose plainte le 31 mai pour la diffusion de ces photos intimes sans autorisation. Sophie a écopé, le 18 mars 2019, d’un rappel à la loi par le procureur du Havre.

Ce jeudi 21 mars, le maire du Havre a annoncé sa démission dans un communiqué.

J’ai décidé de présenter ma démission de mes fonctions et mandats à la ville du Havre et à la communauté urbaine. Cette décision, mûrement réfléchie, s’est imposée à moi en raison de la nécessité de protéger ma famille et mes proches.

Une décision jugée “responsable” par Edouard Philippe.

Publié le vendredi 22 mars 2019 à 16:47, modifications vendredi 22 mars 2019 à 15:49

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct