Politique

Débat de la présidentielle : Luc Ferry s’en prend ouvertement à Philippe Poutou

S’il y a bien un candidat qui a marqué les esprits lors du grand débat de la présidentielle organisé par BFM TV et CNews, mardi, c’est assurément Philippe Poutou (NPA). Pourtant, certains n’ont pas tout à fait apprécié les tirades (mais pas que) de ce dernier, à commencer par Luc Ferry qui, sur Twitter, a fait part de son indignation…

A chaque nouveau débat politique se pose la même question : qui en sortira grandi. Ainsi, mardi, lors du rendez-vous à 11 organisé sur le plateau commun de BFM TV et CNews, Philippe Poutou (NPA) n’a pas manqué de marquer les esprits en s’en prenant notamment à François Fillon ainsi qu’à Marine Le Pen quant à leurs derniers déboires judiciaires. Seulement, pendant que des millions de français buvaient les propos du candidat comme du petit lait, il y en a un qui, derrière son écran, bouillait plus que de raison. Son nom ? Luc Ferry.

Et autant dire que sa frustration fut grande…

« BOUFFON QUI FAIT DES FACÉTIES »

En effet, c’est sur son compte Twitter que l’ancien ministre de l’Éducation Nationale a fait part de son désamour pour la prestation de Philippe Poutou. Et pour cause, visiblement agacé à l’extrême, celui-ci a publié :

Pitre : “bouffon qui fait des facéties pour attirer le public à un spectacle de foire” : le #LeGrandDebat en comportait un sacré paquet !

Incluait-il le candidat du NPA dans ce message ? A en croire ses tweets suivants, la réponse ne peut être qu’affirmative. Jugez vous-même :

Avec @PhilippePoutou débraillé en Marcel pour représenter les ouvriers, pas étonnant qu’ils aillent massivement chez Le Pen #LeGrandDebat

Dans les grands mouvements ouvriers du XIXeme siècle, on valorisait l’Education, pas la veulerie et la grossièreté #poutou #LeGrandDebat

Vous l’aurez compris : Luc Ferry n’est pas un grand fan du style de Philippe Poutou. Officiellement, l’ancien ministre de Jacques Chirac s’est engagé aux côté de François Fillon. Ce même François Fillon qui, il y a quelques semaines, était attaqué sur ses costumes hors de prix…

Enfin, comme le précise le Huffington Post :

Le “Marcel” dédaigné par l’ancien ministre de l’Education était en réalité un t-shirt à col tunisien avec manches longues, portées retroussées.

Une précision qui n’est pas sans importance !

Publié le jeudi 6 avril 2017 à 9:58, modifications mardi 11 avril 2017 à 13:30

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

2 Commentaires