Politique

Congrès de FN : Marine Le Pen se mêle de l’affaire Johnny Hallyday

Cette récupération politique de l’affaire Johnny Hallyday par Marine Le Pen n’est visiblement pas passée inaperçue.

Le congrès tant attendue du Front National a eu lieu ce dimanche 11 mars 2018. Durant cette réunion, plusieurs sujets importants ont été abordés comme le changement de nom du parti créé par Jean-Marie Le Pen. Marine Le Pen en a profité pour prononcer un discours très engagé afin de rappeler les fondamentaux de son parti. Mais il semblerait que celle-ci en ait profité pour récupérer politiquement le scandale autour de l’héritage de Johnny Hallyday.

Le problème de la “transmission”

C’est en parlant de l’héritage du mouvement de Mai 68 et du problème de la “transmission” que la présidente du parti a évoqué l’affaire. Celle-ci a dénoncé la querelle de droit entre les Etats-Unis et la France pour l’héritage de Johnny Hallyday. En effet, la France n’autorise pas un parent à déshériter ses enfants, tandis que la justice américaine le permet.

Dans le combat actuel mené par David Hallyday et Laura Smet pour toucher une part de cet héritage, il faudra donc déterminer si Johnny a vécu assez longtemps en Californie pour que le droit de cet Etat américain prime celui de la France. Un situation qui Marine Le Pen a fortement décrié.

Personne ne s’étonne plus qu’une résidence aux Etats-Unis ait plus de valeur qu’une nationalité comme critère d’application du droit successoral à des enfants français.

Le feuilleton judiciaire autour du testament de Johnny Hallyday est décidément encore dans tous les esprits.

Publié le lundi 12 mars 2018 à 18:17, modifications lundi 12 mars 2018 à 16:15

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct