Politique

Christophe Bejach : L’ancien conseiller d’Arnaud Montebourg condamné pour pédopornographie

Il est l’un des fondateur du think tank Terra Nova et l’ancien conseiller d’Arnaud Montebourg. Christophe Bejach, qui vit désormais en Angleterre, a été condamné à neuf mois de prison avec sursis pour tentative d’abus sexuels sur mineurs et détention d’images pédopornographiques…

Christophe Bejach, ancien conseiller d’Arnaud Montebourg au ministère du Redressement productif, a été mis en examen puis condamné pour pédopornographie en Grande-Bretagne. Selon le Daily Mail, ce co-fondateur du think tank Terra Nova a écopé de neuf mois de prison avec sursis pour tentative d’abus sexuels sur mineurs et détention d’images pédopornographiques.

Ainsi, celui-ci s’est fait prendre « la main dans le sac » lorsqu’il a tenté d’organiser des séances photo en lingerie avec trois fillettes de 8, 10 et 12 ans. C’est grâce à une policière, qui s’est fait passer pour la mère des jeunes filles, que l’homme d’affaires s’est fait démasquer. Une soixantaine d’images pédophiles auraient été retrouvées dans son ordinateur, selon Court News UK.

En plus d’une amende de 117.210 euros, Christophe Bejach devra suivre un traitement médical pendant 100 jours. Son nom est désormais inscrit au fichier des délinquants sexuels.

L’ENTOURAGE DE MONTEBOURG DANS L’EMBARRAS

Dès l’annonce de la nouvelle, plusieurs sites ont alors repris l’information. Certains ont affirmé à tort que l’homme d’affaires faisait partie de l’actuelle équipe de campagne d’Arnaud Montebourg. Une information immédiatement réfutée par le candidat à la primaire à gauche.

Et pour cause, dans le camp de l’homme politique, on ne cesse depuis de condamner les actes de l’ancien conseiller. Arnaud Montebourg en personne, se disant « choqué », a dénoncé les agissements de son ancien bras droit. Selon Le Lab d’Europe 1, l’ex ministre a déclaré :

Ce sont des actes répugnants, ignobles, qui doivent être condamnés avec la plus grande fermeté.

Une mauvaise semaine pour Arnaud Montebourg ? Il y a quelques jours, déjà, ce dernier devait faire face à un quiproquo pour le moins cocasse avec Guy Bedos, actuel président de son comité de soutien pour 2017.

Publié le samedi 7 janvier 2017 à 11:35, modifications samedi 7 janvier 2017 à 10:48

Vidéos relatives

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Vu sur le web

Vers le top