Politique

Christian Jacob exige qu’Emmanuel Macron fasse « le ménage » dans son gouvernement

A peine nommé que le gouvernement Macron connait déjà ses premiers « scandales », à l’instar de Richard Ferrand. Une situation qui n’a pas manqué de faire réagir Christian Jacob, l’actuel coordinateur de la campagne LR pour les législatives, qui a invité le président de la République à « faire le ménage » parmi ses ministres !

Il y a quelques heures, Le Canard enchaîné dévoilait une affaire immobilière touchant Richard Ferrand. Selon le quotidien, le ministre de la Cohésion des territoires aurait, en 2011, alors qu’il était directeur des Mutuelles de Bretagne, loué pour son entreprise un local appartenant à sa femme. Il n’en fallait pas plus pour faire réagir Christian Jacob…

« CETTE AFFAIRE EST L’HEURE DE VÉRITÉ »

En effet, interrogé par l’AFP, mercredi, le coordinateur de la campagne des Républicains pour les législatives n’a pas mâché ses mots quant à la situation actuelle. Ainsi, pour lui, c’est bien simple :

Avec l’affaire Ferrand, une occasion est donnée au président de la République de démontrer que sa loi de moralisation n’est pas un marché de dupes. Comment peut-on avoir un garde des Sceaux (François Bayrou, ndlr) renvoyé en correctionnelle ? Ainsi qu’un ministre de la Cohésion des territoires incapable de s’expliquer sur les faits qui lui sont reprochés et une situation qui jette le trouble sur les propos du Premier ministre qui prétendait avoir passé au scanner chacun des membres du gouvernement ?

Rappelant la ligne d’Emmanuel Macron, qui vise à « moraliser la vie politique », Christian Jacob ajoute :

Cette affaire est pour le président l’heure de vérité quant à sa sincérité sur la moralisation de la vie publique.

Dans un communiqué publié le même jour, Bernard Accoyer, le secrétaire général LR, a pour sa part dénoncé :

Un écart abyssal entre les paroles publiques et les pratiques privées prêtées à Richard Ferrand (…) C’est à la justice d’apprécier les suites judiciaires à donner aux faits précis qui sont relatés.

Une chose est sûre : la présidence d’Emmanuel Macron démarre sur les chapeaux de roue…

Publié le jeudi 25 mai 2017 à 9:35, modifications jeudi 25 mai 2017 à 9:01

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !