Politique

Cécile Duflot part à la conquête des parrainages

L’ancienne ministre écologiste du Logement a annoncé le lancement de son site Internet pour obtenir un soutien financier et des parrainages pour se lancer dans la course à la présidentielle de 2017.

Alors que Nicolas Hulot, n’écarte pas l’hypothèse d’être candidat à la présidentielle, il ne devrait, cependant, pas se prononcer avant l’automne. Ainsi, suspendue à la décision de l’écologiste, Cécile Duflot ne souhaite pas perdre de temps et commence à préparer sa campagne à l’élection de 2017.

Invitée par Patrick Cohen, au micro de France Inter, ce lundi 27 juin, pour commenter le référendum qui a approuvé l’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, l’ancienne ministre en charge du Logement a indiqué sa volonté de s’investir dans la course à la présidentielle. Cécile Duflot a annoncé qu’elle mettait en ligne un site Internet, dont elle est responsable éditorialiste, pour lui permettre de récolter des parrainages ainsi qu’un soutien financier :

Je souhaite que l’écologie soit majoritaire. Moi je vais lancer un site internet qui est jesignepourlecologie.fr parce que je veux que ces idées et ce projet soient représentés. Tout le monde se positionne sur des questions personnelles, moi je veux faire campagne pour l’écologie. Je serai peut-être candidate ou peut-être pas, mais je veux faire campagne pour l’écologie parce que ces valeurs-là ces idées-là on doit les défendre aujourd’hui.

Cependant, la députée de Paris a maintenu son soutien à la candidature de Nicolas Hulot si ce dernier se décidait à se présenter. À onze mois de l’échéance présidentielle, Cécile Duflot plafonne autour de 3% d’intentions de votes.

Ainsi, l’objectif pour l’ancienne ministre est bien de recueillir les 500 signatures nécessaire à l’obtention d’une place sur la ligne de départ des élections présidentielles de 2017.

La solution c’est l’écologie : un changement des politiques publiques et des modes de vie qui respecte l’environnement, préserve notre santé, protège la nature. Reste à faire prendre à notre pays tout entier ce grand virage. C’est en haut que ça bloque. Pourtant, la prochaine élection présidentielle peut être l’occasion d’agir pour le climat, de rénover la démocratie, de changer la manière de faire de la politique. Créons une dynamique collective.

A expliqué Cécile Duflot sur son site

Finalement à la page « Vous connaissez un(e) élu(e) qui soutient l’écologie ? », la chasse aux parrainages est belle est bien ouverte.

Publié le mardi 28 juin 2016 à 9:04, modifications mardi 28 juin 2016 à 9:11

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !