Politique

Australie : le premier ministre adjoint démissionne suite à des accusations de harcèlement sexuel

Barnaby Joyce a fini par démissionné suite à son implication dans plusieurs affaires de moeurs.

Barnaby Joyce était déjà au coeur de la polémique depuis des semaines suite à la révélation de ses relations extra-conjugales avec une ancienne collaboratrice. Il a également fait l’objet d’accusations de harcèlement sexuelles, qui l’ont finalement convaincu de démissionner.

Une décision attendue depuis des semaines

Barnaby Joyce a finalement annoncé qu’il démissionnerait de son poste de Premier Ministre adjoint ce vendredi 23 février. Il était alors au centre de deux scandales qui ont secoué la vie politique australienne. Le premier concerne sa relation extra-conjugale avec Vikky Campion, son ancienne conseillère médias, et le second est encore plus grave puisqu’il concerne des allégations de harcèlement sexuel.

Le premier ministre Malcolm Turnbull avait eu des mots très durs à l’encontre de son adjoint en condamnant cette relation adultère, d’autant que son amante, de 20 ans sa cadette, est actuellement enceinte de lui. Barnaby Joyce avait alors pris congé en attendant de rendre sa décision pour la suite des événements.

Mais suite à la divulgation de plusieurs plaintes anonyme accusant Barnaby Joyce de harcèlement sexuel, celui-ci a été forcé de démissionner. Bien que l’ancien premier ministre adjoint les qualifie de “fausses et diffamatoires“, il a affirmé que c’était “la goutte d’eau qui fait déborder le vase“.

 

Publié le samedi 24 février 2018 à 17:33, modifications samedi 24 février 2018 à 16:29

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !