Attentats : Laurent Wauquiez s’insurge contre “l’irresponsabilité” d’Emmanuel Macron

Dans un discours où il a réaffirmé les poncifs du discours sécuritaire, Laurent Wauquiez a vivement dénoncé la naïveté d'Emmanuel Macron.

Laurent Wauquiez s’est exprimé ce lundi 26 mars à propos des récents attentats de Trèbes dans l’Aude. Ainsi, le président des Républicains en a profité pour pointer du doigt “l’irresponsabilité” d’Emmanuel Macron, qui n’a pas mis en place, selon lui, les mesures nécessaires pour lutter contre le terrorisme.

Pour plus de fermeté

Laurent Wauquiez a eu des mots très durs contre le président de la République. Il a en effet dénoncé sa “coupable naïveté” et sa “candeur”.

Selon, lui, des mesures plus strictes auraient dû être prises depuis des années, comme l’emprisonnement préventif des fichés S les plus nuisibles ou l’expulsion des étrangers fichés.

On ne vaincra pas l’ennemi à coup de “pas d’amalgame” et de beaux discours (…) Les Français peuvent être légitimement en colère.

Concernant l’internement des fichés S, Laurent Wauquiez préconise en d’autres termes la création d’un Guantanamo à la française. Le conseil déjà avait déjà tranché à propos de cette possibilité suite aux attentats de 2015.

il n’est pas possible d’autoriser par la loi, en dehors de toute procédure pénale, la rétention, dans des centres prévus à cet effet, des personnes radicalisées, présentant des indices de dangerosité et connues comme telles par les services de police, sans pour autant avoir déjà fait l’objet d’une condamnation pour des faits de terrorisme.

Laurent Wauquiez a donc joué la carte conservatrice en faveur d’une politique sécuritaire. Rien de nouveau sous le soleil.

Quand on part faire le jihad, on trahit la France. Leur place n’est plus dans le pays. Les autorités d’Irak ou de Syrie doivent s’en occuper, peu m’importe leur sort.

Modifié : 27 mars 2018 9 h 41 min

Voir les commentaires (11)

  • "Ré"-Wauquiez est un carrièriste politique et une girouette politicienne au service du patronat. "Micron" est un jeune vieux inféodé aux banquiers. "Valse" essaie à tout prix mais en vain de revenir dans la danse. Tout est en place pour un beau mois de mai !

  • il a oublié qu’´il a été au pouvoir grande gueule quand il est dans l’opposition main sur la couture du pantalon quand il est au gouvernement il ne sert à rien donc

  • Si on doit expulser toutes les personnes nuisibles à l'évolution de notre pays, Wauquiez peut commencer à faire ses valises !

  • L'islamisme radical amenant au terrorisme et à ses ignobles actes barbares n'est pas né depuis l'avènement de Macron. Il est le fruit de décennies de laxisme et de candeur vis à vis de cette idéologie nuisible. Il est bien temps de crier au feu alors que les braises couvaient depuis si longtemps et qu'on nous répètait au nom de la bien pensance d'être tolérants et de chercher à les intégrer au nom de la pseudo démocratie et du "vivre ensemble", france terre d'accueil et des droits de l'Homme. Le problème c'est que ce n'est pas à nous à chercher à les intégrer, bien bien à eux de s'intégrer et de s'adapter. Or ils ne veulent pas, ils veulent juste détruire tout ce qui n'est pas comme eux.

    • C'est et hélas 'exact , la liste des morts est longue , 'mais ' tant qu'un gouvernement ' n'appliquera 'pas ' des mesures sévères ,les attentats et crimes ...continueront ! , il faut des 'enquêtes minutieuses partout ' et 'incarcération ou expulsions d'indésirables nuisibles .

  • A moins d'être Madame Soleil, comment prévoir que ce genre d'individu désaxé va devenir nuisible ? Wauquiez lui le sait, il est très fort; Il faut qu'il prenne une brouette et une pelle pour bâtir de nouvelles prisons car il en faudrait un paquet pour "parquer" tous les nuisibles en puissance !!!

  • Bien que sympathisant des Républicains, je ne suis pas d'accord avec L. Wauquiez, d'abord sur le moment choisi mais aussi sur certaines mesures qu'il préconise et qui, dans l'état actuel de notre droit, constitutionnel notamment, sont inapplicables.
    Il est évident que les pouvoirs publics sont dépassés par le phénomène islamiste et qu'il faudra aller beaucoup plus loin pour l'éradiquer, Çà prendra de longues années et va requérir de prendre des mesures beaucoup plus radicales mais le moment viendra d'en discuter, le plus important c'est d'en être conscient.

    • Certes c'est bien d'en être conscient, mais en discuter où vont nous mener ces discussions s'il y en a ? Nulle part, il faudrait changer le droit constitutionnel ce qui ne se fera jamais, nous sommes plus que dépassés et toujours indulgents, combien faudra-t-il d'Arnaud, de Cyril, de Pierre ou de Paul se sacrifiant pour que de grandes réformes voient le jour ??

Ce site utilise des cookies.