Politique

Attaque de Trèbes : Manuel Valls plaide pour « l’interdiction du salafisme »

Manuel Valls a plaidé pour une « interdiction du salafisme ». Il évoque également une « rétention administrative » des fichés S les plus dangereux.

Invité sur BFM Politique ce dimanche 25 mars, Manuel Valls s’est dit favorable à l’interdiction du salafisme en France. Ainsi que pour le placement en « rétention administrative » des fichés S les plus dangereux.

Nos adversaires, ce sont les salafistes

Je pense qu’il faut prendre un acte fort, politique, à caractère symbolique d’une interdiction du salafisme

A ainsi détaillé le député de l’Essonne, qui siège au sein du groupe La République En Marche à l’Assemblée nationale.

Parmi les pistes de réforme évoquées par Manuel Valls, « il peut y avoir les questions liées à la rétention administrative pour ceux dont on considère qu’ils représentent un danger ». Une idée également évoquée par Laurent Wauquiez. En effet, le président des Républicains plaide lui aussi depuis plusieurs mois, comme Nicolas Sarkozy durant la primaire de la droite de 2016, pour la rétention des fichés S les plus dangereux.

Je pense qu’il faut prendre un acte fort, politique. A caractère symbolique d’une interdiction du salafisme.

A assené Manuel Valls.

Par ailleurs, l’ancien Premier ministre de François Hollande a estimé que

Les idées salafistes, les mots salafistes ont gagné la bataille idéologique au sein de l’islam. Nos adversaires, ce sont les salafistes, les Frères musulmans, l’islam politique.

Finalement au lendemain du nouvel épisode terroriste à Trèbes dans l’Aude, Manuel Valls s’est montré pessimiste ce dimanche dans l’émission BFM Politique :

Nous en avons pour dix ans. C’est l’affaire d’une génération.

Ainsi, Manuel Valls se fait de nouveau l’augure d’une « guerre de longue haleine » contre l’islamisme. Toutefois, pour le député, « La meilleure réponse au terrorisme, c’est vivre ».

Publié le lundi 26 mars 2018 à 13:28, modifications lundi 26 mars 2018 à 11:25

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

1 Commentaire

En direct