Politique

Affaire du Sofitel : Alain Juppé a séjourné dans la même chambre que DSK

C’est par elle que le scandale a éclaté… En 2011, la chambre 2806 du Sofitel devenait tristement célèbre suite à l’affaire DSK… Quatre ans plus tard, Alain Juppé posait ses valises dans cette même chambre…

C’est l’anecdote cocasse du jour. Nos confrères du Figaro rapportent dans leurs colonnes le point commun insoupçonné de Dominique Strauss-Kahn et Alain Juppé. Les deux hommes ont partagé la même chambre au Sofitel de New York… à quelques années d’intervalle.

Il s’agit bien évidement de la chambre 2806 qui est devenue tristement célèbre en 2011 suite à l’affaire du Sofitel dans laquelle était impliqué Dominique Strauss-Kahn. Alors qu’à l’époque il faisait figure de favori dans la course à la présidentielle 2012, l’ancien président du FMI a été contraint de couper court à ses ambitions politiques suite à ce scandale qui a fait couler beaucoup d’encre en France et à l’étranger.

Quatre ans plus tard, Alain Juppé posait lui aussi ses valises dans cette fameuse chambre. En effet, nos confrères du Figaro rapportent :

C’était en mai 2015, Alain Juppé était en tournée à New York pour lever des fonds. Sur place, les réservations avaient été faites au Sofitel (…) Le lendemain de leur arrivée, son directeur de cabinet, Gilles Boyer, découvre par hasard le numéro de la chambre du maire de Bordeaux : 2806.

Le quotidien précise que Gilles Boyer a alors été saisi « d’un moment de vertige »… Une malheureuse coïncidence qui n’a cependant pas perturbé Alain Juppé qui “cultive avec flegme l’art de s’accommoder des bons et des mauvais signes”. Autant dire que l’ancien Premier ministre de Jacques Chirac n’est pas du genre à être superstitieux…

Le maire de Bordeaux est actuellement dans la course à la présidentielle de 2017… Une course qui semble lui être plutôt favorable. Depuis plusieurs mois, Alain Juppé caracole en tête des sondages. Soutenu par de nombreux Républicains, à commencer par Jean-Pierre Raffarin, l’ancien Premier ministre semble être bien parti pour remporter la primaire de droite, et ce même si la campagne n’a pas encore réellement commencé. Espérons pour le maire de Bordeaux qu’il ne connaîtra pas le même sort que Dominique Strauss-Kahn.

Publié le lundi 15 février 2016 à 16:16, modifications lundi 15 février 2016 à 15:19

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !