Politique

Affaire Christine Lagarde – Bernard Tapie : La justice rend son verdict

Christine Lagarde, directrice générale du Fonds Monétaire International (FMI), est jugée pour “négligences” dans l’affaire Tapie. Le parquet de la Cour de justice de la République (CJR) a requis la relaxe.

En juillet dernier, la Cour de cassation a validé le renvoi en procès de Christine Lagarde. Elle saura donc en ce lundi 19 décembre à partir de 15h00 si elle sera ou non condamnée pour sa gestion de l’arbitrage Bernard Tapie. Six sénateurs, six députés et trois magistrats rendront leur décision dans l’après-midi. Le parquet s’est quant à lui prononcé pour une relaxe.

Vendredi, avant que la Cour ne parte délibérer, la présidente du FMI a déclaré selon l’AFP avoir agi :

Avec pour seul objectif la défense de l’intérêt général.

En effet, en 2007, la directrice du FMI avait autorisé une procédure arbitrale avec Bernard Tapie pour solder son litige avec l’ancienne banque publique Crédit lyonnais.

Pas d’appel possible pour Christine Lagarde

L’ancienne ministre de l’économie (de 2007 à 2011) risque jusqu’à un an de prison et 15 000 euros d’amende. Avec la CJR, pas d’appel possible. Seul le pourvoi en cassation est encore envisageable.

La CJR a, depuis sa création en 1993, condamné trois membres du gouvernement. C’est la première fois que cette Cour de justice est saisie pour “négligences” d’une personne dépositaire du droit publique.

Publié le lundi 19 décembre 2016 à 14:35, modifications lundi 19 décembre 2016 à 14:05

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !