Actualité

Parole des femmes dans les médias : Deux fois moins présente que celle des hommes d’après l’INA

L’INA a pointé un véritable déséquilibre entre le temps de parole des femmes et celui des hommes à la télévision ainsi qu’à la radio et ce depuis de nombreuses années.

L’inégalité hommes/femmes est toujours bel et bien présente comme le prouvent les chiffres dévoilés par l’INA. Avec cette enquête, l’Institut national de l’audiovisuel est à l’origine du « plus gros volume de données jamais analysées au monde ». En effet, ce n’est pas moins de 700 000 heures de programmes qui sont passés sous le logiciel d’analyse acoustique conçu par l’INA.

Celui-ci a ainsi permis de découvrir une inégalité du temps de parole hommes/femmes diffusé à la radio et la télévision. Les données remontent jusqu’en 2001 pour la radio et 2010 pour la télévision. Derrière les écrans, les femmes ont alors un temps de parole relatif à 32,7%. A la radio, il est même inférieur avec 31,2% (33% sur RFI et seulement 17% sur RMC).

Quelle chaîne accorde le moins de temps aux femmes ?

Comme ont pu le relayer nos confrères du Figaro, l’étude de l’INA a prouvé que les chaîne Teva, Chérie 25 et France 24 étaient celles qui accordaient le plus de temps à la parole aux femmes. Cependant, malgré tout, celui-ci y reste inférieur à celui de l’homme.

Sur M6, les femmes prennent la parole 41% du temps. Sur Arte ou encore France 5, ce temps descend sous la barre des 30%.

Mais là où la femme se voit réellement reléguée au second plan reste sur les chaînes sportives comme Eurosport (7,4%) et L’Equipe (16,5%).

Une parole encore moins présente durant les heures de fortes audiences

Le temps de parole des femmes lors des plages horaires enregistrant les plus fortes audiences diminue en moyenne de 3,2% sur les chaînes et de 1% sur les chaînes publiques. De 19h à 21h, la femme voit son temps de parole diminuer de 37,7% sur les chaînes publiques contre 24,6% sur les chaînes privées.

A noter que l’étude démontre également des différences en fonction des régions grâce aux journaux régionaux. Le temps de parole des femmes est supérieur à celui des hommes dans les JT d’Alsace et du Nord-Pas-de-Calais. A l’autre bout de cette liste nous retrouvons les JT de la Lorraine, du Midi-Pyrénées, de l’Auvergne et de l’Aquitaine qui accordent moins d’un tiers de temps de parole aux femmes.

David Doukhan, l’auteur de l’étude a toutefois souhaité ajouter :

Ces inégalités de représentation tendent à se réduire au fil des années.

En effet, entre 2001 et 2018, le temps de parole des femmes a augmenté de 9,3% à la radio et de 4,7% à la télévision de 2010 à 2018.

Publié le lundi 4 mars 2019 à 17:14, modifications lundi 4 mars 2019 à 17:14

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct