Actualité

Paris : Un tigre échappé d’un cirque abattu par son propriétaire, la colère monte

Le tigre s’était échappé de sa cage et errait dans les rues du 15e arrondissement de la capitale ce vendredi 24 novembre. Il a été abattu par le personnel du cirque.

La mort d’un tigre dans les rues de Paris suscite la colère des défenseurs des animaux. Le félin de 200 kilos s’est échappé d’un cirque installé dans le 15e arrondissement de la capitale ce vendredi 24 novembre. Il a ensuite erré près des locaux de France Télévisions et a perturbé le trafic de l’une des lignes de tramway de la ville. Aucune victime n’est à déplorer hormis le félin, qui a été abattu de 3 balles de fusil à pompe aux alentours de 17h45 par « le personnel du cirque » indique 20 Minutes.

Placé en garde à vue, le propriétaire « était sous le choc » d’après les indications d’une source policière au journal.

Lorsque nous sommes arrivés, le tigre de 200 kg était déjà mort.

A indiqué un porte-parole des pompiers.

L’animal a été abattu « dans une allée (…), il n’était pas en pleine rue, il n’y avait pas de passants ».

Une enquête a été ouverte. Selon les premières constatations, le félin appartiendrait au Cirque Bormann Moreno, installé sur le square Carlo-Sarrabezolles dans le 15e arrondissement. Les premières représentations devaient avoir lieu le 3 décembre prochain.

Vives réactions des associations mais aussi de la population

La fondation Brigitte Bardot s’est dite « scandalisée par l’abattage du tigre ». Elle a interpellé le ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot pour l’inviter à interdire l’exploitation des animaux dans les cirques.

C’est un miracle qu’il n’y ait pas eu de victimes humaines cette fois, il faut réagir immédiatement et bannir cette exploitation de l’animal sauvage réduit à l’esclavage.

A-t-elle écrit dans un communiqué.

La SPA a également exprimé sa colère sur Twitter.

Il est temps pour la France de mettre fin à cette exploitation commerciale d’animaux sauvages qui génère une intolérable maltraitance.

Précise-t-elle.

Mais les internautes ont eux aussi fait savoir leur indignation.

Le débat est à nouveau ouvert.

Publié le samedi 25 novembre 2017 à 14:31, modifications samedi 25 novembre 2017 à 14:31

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

2 Commentaires