Actualité

Pakistan : de l’alcool frelaté provoque la mort de 35 personnes

Au moins 35 personnes sont mortes dans le sud du Pakistan après avoir bu de l’alcool frelaté

Les victimes ont bu ces boissons toxiques, lundi 21 mars au soir, dans la ville de Tando Muhammad Khan à quelques 250 km au nord-est de Karachi.

Deux femmes sont concernées et une dizaine de personnes intoxiquées sont toujours hospitalisées et sont dans un état critique.

A ce stade de l’enquête, quatre personnes ont été arrêtées, mais le suspect principal demeure introuvable.

Nous avons confisqué 65 000 litres de boissons alcoolisées il y a deux jours à peine, mais leur production demeure très importante »

a annoncé la police.

Au Pakistan, la vente d’alcool est interdite aux musulmans. Ceci n’empêche pas de nombreux habitants de distiller eux-mêmes des boissons alcoolisées.

Les non-musulmans ou les étrangers peuvent obtenir un carnet les autorisant à acheter de l’alcool aux importateurs ou les brasseurs locaux.

En octobre 2014, déjà, au moins 29 personnes étaient décédées après avoir ingéré des boissons frelatées à l’occasion de l’Aïd ad-Adha, la fête musulmane du sacrifice.

Publié le jeudi 24 mars 2016 à 16:05, modifications jeudi 24 mars 2016 à 15:33

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !