Actualité

La nouvelle campagne Calvin Klein jugée trop vulgaire

La nouvelle campagne de Calvin Klein fait couler beaucoup d’encre. Et pour cause, jugée vulgaire, sexiste et choquante, cette campagne été 2016 intitulée Erotica ne plaît pas à tout le monde. La marque mise une fois de plus sur la provocation. La goutte de trop ?

La griffe de mode Calvin Klein fait de nouveau parler d’elle. De nouveaux clichés de la campagne #mycalvins ont été dévoilés et ont créé une polémique sur les réseaux sociaux. Après Justin Bieber, c’est au tour de Kendall Jenner, Abbey Lee et Klara Kristin de poser pour la marque. Une photo en particulier a provoqué des réactions hostiles après sa mise en ligne sur les réseaux sociaux. Le New York Post accuse Calvin Klein de

faire du marketing pour les pervers

Cette campagne relance les débats sur la pédophilie dans les campagnes de mode. La marque n’en est pas à son premier scandale. Mais il semble que cette fois, la pilule ne passe pas à en juger les réactions sur les réseaux sociaux…

Le cliché polémique met en scène l’actrice et mannequin Klara Kristin, 23 ans, à l’affiche du sulfureux et controversé Love de Gaspard Noé. Aux Etats-Unis, la tirette d’alarme est sonnée avec le National Center on Sexual Exploitation, l’organisation de la lutte contre l’exploitation sexuelle, qui a lancé une pétition, demandant à Calvin Klein :

d’arrêter de normaliser le harcèlement sexuel et de le rendre glamour.

Les internautes sont également choqués par le photographe, qui aurait cherché à rendre Klara Kristin plus jeune. La provocation est la marque de fabrique de Calvin Klein. Depuis sa création, ses campagnes publicitaires ont souvent présenté un aspect très sexué, parfois avec des mannequins androgynes et très jeunes. La marque a t-elle franchi la ligne rouge ? Qu’en pensez vous ?

Publié le dimanche 15 mai 2016 à 14:44, modifications dimanche 15 mai 2016 à 14:19

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

2 Commentaires