Actualité

Notre-Dame de Paris : le malaise des associations face à cette générosité

Le 15 avril 2019, restera un jour sombre pour la France. Notre-Dame s’embrase devant une foule médusée et impuissante. Face à ce désastre national, de grands groupes ont décidé de faire dons de plusieurs millions d’euros pour aider à la reconstruction de la cathédrale.

Prés de 850 millions de promesses de dons ont afflué en l’espace de deux jours pour reconstruire Notre-Dame. Les premiers à s’être engagé sont deux grands groupes de luxe. François-Henri Pinault, patron du groupe Kering ainsi que la famille Arnault du groupe LVMH.

Ces dons laissent perplexe

Cette générosité laisse beaucoup d’associations perplexes. S’il est possible de mobiliser autant d’argent en si peu de temps pour quoi n’est-il pas possible de mobiliser aussi pour les plus démunis ? Par ailleurs, certains porte-parole des Gilets Jaunes comme Ingrid Levavasseur s’est exprimée à la télévision. Sur BFM, elle demande qu’on « revienne à la réalité et a dénoncé « l’inertie des grands groupes face à la misère sociale alors qu’ils prouvent leur capacité à mobiliser en une seule nuit, un pognon de dingue pour Notre-Dame ».

Ou bien, Benjamin Gauchy, un autre Gilet Jaune, présent sur la liste de Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France) s’est également exprimé sur ces dons.

Que l’oligarchie donne pour Notre-Dame, c’est bien. L’exemplarité fiscale serait encore mieux. La bonne conscience ne cache pas la misère et l’austérité

La Fondation Abbé-Pierre ou encore l’Armée du salut rappellent qu’elles manquent de moyens.

L’essayiste Ollivier Pourriol, a posté mercredi 17 avril un tweet qui a été partagé plus de 16 000 fois.

Victor Hugo remercie tous les généreux donateurs prêts à sauver Notre-Dame de Paris et leur propose de faire la même chose avec les Misérables

Ce tweet a fait écho et Florent Gueguen, directeur de la Fédération des acteurs de la solidarité (FAS) qui réunit pas moins de 800 organisations souligne que ” la générosité pour rebâtir Notre-Dame est légitime car c’est un trésor national “.

Mais on aimerait que cet élan aille aussi vers les gens plus démunis, la solidarité, c’est un autre trésor national.

Pour la première fois depuis une dizaine d’années, les dons aux associations ont baissé en 2018 de 4,2%, selon une enquête de France Générosité auprès d’un panel de 22 organisations caritatives.

Le gouvernement a annoncé ce mercredi, un projet de loi pour fournir un cadre légal et fiscal à la générosité qui a suivi l’incendie de Notre-Dame de Paris.

Publié le jeudi 18 avril 2019 à 13:02, modifications jeudi 18 avril 2019 à 13:08

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct