Actualité

Mort de Johnny Hallyday : Un hommage national envisagé

La mort de Johnny Hallyday endeuille aujourd’hui la France. Le gouvernement envisage de lui rendre un ultime hommage national.

STORY - Episode 2/17

Cet article fait partie d'une "story" (une story est un ensemble d'articles relatifs à un sujet précis suivi par nos journalistes)

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

De Johnny Hallyday nous n’oublierons ni le nom, ni la gueule, ni la voix, ni surtout les interprétations, qui, avec ce lyrisme brut et sensible, appartiennent aujourd’hui pleinement à l’histoire de la chanson française. Il a fait entrer une part d’Amérique dans notre Panthéon national.

Écrit Emmanuel Macron dans son hommage à Johnny Hallyday, décédé à l’âge de 74 ans dans la nuit du 5 au 6 décembre.

Selon les informations du Figaro, le chef de l’État «ne dormait pas encore» lorsqu’il a appris la nouvelle, aux alentours de 3 heures du matin. Prévenu peu de temps avant l’annonce officielle, il se serait entretenu par téléphone avec Laeticia Hallyday. Après lui avoir présenté ses condoléances, il lui a fait savoir que Brigitte et lui se rendraient aux obsèques du chanteur, dont la date et le lieu ne sont pas encore connus.

“Rien ne se fera sans l’accord de la famille”

Toutefois, le gouvernement songe aussi à lui adresser un hommage national, tout comme à Jean d’Ormesson, disparu ce 5 décembre.

Ils méritent que l’on voit avec leur famille comment faire. Ce sont vraiment des personnages clés dans notre univers, dans notre imaginaire, ils vont rester avec nous.

A ainsi expliqué Françoise Nyssen, ministre de la Culture, invitée sur Europe 1 ce mercredi 6 décembre.

L’Elysée souhaite organiser cet hommage mais rien n’est encore officiel ni sûr.

Rien n’est décidé pour l’instant, car rien ne se fera sans l’accord de la famille, qui a naturellement d’autres préoccupations immédiates.

A précisé une source présidentielle au Figaro.

Pour rappel, l’hommage national est une distinction officielle de la République française décernée par le président de la République. Il est traditionnellement réservé aux personnalités ayant eu un destin exceptionnel. Ainsi, Simone Veil, décédée le 30 juin 2017, a eu le privilège de recevoir cet honneur.

Publié le mercredi 6 décembre 2017 à 13:41, modifications mercredi 6 décembre 2017 à 12:55

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !