Actualité

Mort de la joggeuse Alexia Daval : Les nouveaux éléments qui incriminent son mari

Trois mois après la mort d’Alexia Daval dont le corps carbonisé avait été retrouvé dans un bois près de Gray (Haute-Saône) en octobre, son mari Jonathann Daval a été interpellé lundi. Il se trouve depuis en garde à vue. Cette dernière ayant été prolongée de 24 heures ce mardi matin.

STORY - Episode 9/33

Cet article fait partie d'une "story" (une story est un ensemble d'articles relatifs à un sujet précis suivi par nos journalistes)
Tout lire : Affaire Daval

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Jonathann Daval, le mari d’Alexia, la joggeuse tuée en octobre dernier à Gray (Haute-Saône), a été interpellé à son domicile lundi par la gendarmerie et placé en garde à vue. Cette dernière a été prolongée de 24 heures ce mardi 30 janvier. En effet, alors que Jonathann Daval continue de clamer son innocence, des éléments « très lourds » intéressent les gendarmes.

Aucun témoin sur le footing d’Alexia Daval

Aux enquêteurs, Jonathann Daval n’a de cesse de répéter sa version selon laquelle la jeune femme était partie faire son jogging. Toutefois, les gendarmes ont des indices qui fragilisent terriblement son scénario. En effet, après de minutieuses enquêtes de voisinage, ils n’ont pas trouvé le moindre témoin du footing d’Alexia ce samedi matin d’octobre. Or, un SMS était parti du téléphone portable de la jeune femme à destination de sa sœur :

Je pars courir, j’essaye de passer te voir.

Cependant, le téléphone était resté dans la maison du couple.

Un étrange trajet en voiture et des morceaux de tissu sur la scène du crime

Ensuite, un voisin aurait apporté un autre élément troublant. Ainsi, une voiture aurait quitté le domicile dans la nuit du 28 au 29 octobre. Quelques heures avant la disparition d’Alexia Daval.

Selon les informations du Point de ce mardi 30 janvier, les enquêteurs ont examiné la voiture mise à disposition de Jonathann Daval par son employeur. Des éléments électroniques du véhicule auraient permis d’établir qu’il avait été utilisé cette nuit-là et à cette heure-là. En outre, le quotidien précise que des similitudes auraient également été relevées entre les empreintes des pneus de la voiture professionnelle de Jonathann Daval et les traces retrouvées à proximité de la scène de crime.

Autre élément troublant, les experts scientifiques ont retrouvé des bouts de tissus compatibles avec les draps du couple sur cette scène en pleine forêt. Interviewé par BFMTV mardi matin, l’avocat de Jonathann Daval, Randall Schwerdorffer, a confirmé que les gendarmes avaient ce nouvel élément en leur possession. Ils interrogeaient son client au sujet de ce nouvel indice.

Jonathann Daval n’a pas d’explication sur ces points

Ainsi, mis bout à bout, ces éléments intriguent et justifient garde à vue et perquisition au domicile du couple. Les gendarmes cherchent toujours à comprendre. Néanmoins, ils veulent se garder de toute conclusion hâtive face à un homme qui, lundi, niait, encore et toujours, toute implication dans la mort de sa femme.

Jonathann Daval n’a pas d’explication sur ces points. Je n’en n’ai pas non plus. Mais effectivement, ce sont des points qui posent de vraies difficultés.

A expliqué Me Randall Schwerdorffer, son avocat, à BFMTV.

Jonathann Daval me dit qu’il n’a pas commis les faits. Je ne suis pas là pour croire ou ne pas croire. J’aimerais savoir ce qu’il s’est passé, j’aimerais savoir si les éléments à charge sont des éléments suffisants.

Lors de sa première audition, en tant que simple témoin, Jonathann Daval avait évoqué une dispute avec sa femme la veille de sa disparition. L’altercation expliquait, selon lui, les marques de griffures, voire de morsures visibles au niveau de ses bras.

Des disputes ordinaires, comme tous les couples peuvent en avoir. On ne tue pas pour une dispute.

A pourtant assuré son avocat, qui décrit, un couple « sans problèmes ».

Le mari d’Alexia doit être interrogé à nouveau mardi 30 janvier matin.

Publié le mardi 30 janvier 2018 à 11:24, modifications lundi 5 février 2018 à 15:56

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !