Actualité

Mondial: Mbappé élimine Messi et défiera Suarez

Il a 19 ans, a marqué un doublé, provoqué un penalty et éliminé Lionel Messi. La planète foot a un nouveau héros: Kylian Mbappé, qualifié avec la France pour les quarts de finale du mondial-2018, où il affrontera l’Uruguay de Luis Suarez.

Messi n’a pu que se cacher le visage dans les mains au coup de sifflet final. Son Argentine était battue 4 à 3. Dans l’autre 8e de finale du jour, Edinson Cavani, auteur d’un doublé, et l’Uruguay ont effacé le Portugal (2-1). Cristiano Ronaldo, comme Messi, quitte le tournoi. A eux deux, ce sont 10 Ballons d’or qui partent de Russie (5 chacun).

La mauvaise nouvelle pour l’Uruguay, c’est que Cavani a quitté le terrain à la 73e minute, touché à la cuisse gauche. Il a été escorté vers la touche par Ronaldo.

Le “Matador” du PSG sera-t-il remis à temps pour le quart contre les Bleus? Le rendez-vous arrive vite, vendredi à Nijni Novgorod (16h00 française). Interrogé sur le bord du terrain au coup de sifflet final, Cavani s’est contenté de dire: “j’ai ressenti une petite pointe”. Suspense…

Mondial-2018 : phase à élimination directe

(credit photo AFP) Mondial-2018 : phase à élimination directe

Ronaldo sorti du tournoi, la France n’aura donc pas sa revanche de la finale de l’Euro-2016 perdue après prolongation (1-0) face au Portugal.

Mais même si Cavani ne peut pas jouer, il y aura du répondant face aux Bleus avec Luis Suarez, le “Pistolero” du Barça. Son duel avec son équipier en club, le défenseur central des Bleus Samuel Umtiti, sera une des clés du match.

En attendant, le nom de Mbappé est donc sur toutes les lèvres. Gary Lineker, ancien international anglais devenu consultant, a immédiatement tweeté: “Je l’ai déjà dit, Kylian Mbappé sera la prochaine superstar du football global”.

– “Pelé, c’est une autre catégorie”

Les comparaisons flatteuses tombent en avalanche sur le jeune homme de Bondy (banlieue de Paris). A 19 ans et 6 mois, il est le plus jeune joueur à marquer au moins deux buts dans un match de Coupe du Monde depuis la légende du Brésil, Pelé (17 ans et 8 mois), lors du Mondial-1958 en Suède, expose le statisticien Opta samedi.

En demi-finale contre les Bleus il y a 60 ans, Pelé avait lui inscrit un triplé le 24 juin 1958 à Solna (5-2).

“Je suis très content, c’est flatteur d’être le deuxième joueur après Pelé, mais on va remettre les choses dans leur contexte: Pelé, c’est une autre catégorie. Mais c’est bien de pouvoir entrer dans cette sphère des joueurs qui marquent dans des matches à élimination directe”, a rétorqué Mbappé, la tête sur les épaules.

A la question “Vous êtes né en 1998: êtes-vous l’autre trophée de cette année-là pour la France?”, il a éclaté de rire. “Non, les gens se souviennent plus de la victoire en Coupe du monde que de ma naissance et c’est tout à fait normal. C’a été la seule fois où on a été champions du monde, c’est un événement qui a marqué et qui marquera à coup sûr l’histoire de la France donc non, il n’y a pas de débat”.

L’horloge a tourné, pour Messi et Ronaldo

La France, critiquée pour son jeu terne au premier tour, a vraiment lancé son tournoi. Même Benjamin Pavard, 22 ans, a participé au spectacle avec une superbe reprise en demi-volée. Comme un certain défenseur des Bleus que personne ne s’attendait à voir marquer en Coupe du monde, en 1998: Lilian Thuram (un doublé en demi-finale). Seule contrariété pour les Bleus, Blaise Matuidi sera suspendu en quart.

Son sélectionneur Didier Deschamps ne se disait pas optimiste concernant un éventuel appel: “Si on peut le faire effacer, pourquoi pas, mais ça me semble difficile de revenir sur une décision”.

Pour Messi, le coup est rude. A 31 ans, c’était sans doute sa dernière Coupe du monde. Il n’a marqué qu’un seul but au Mondial-2018, au 3e match de groupe contre le Nigeria. Va-t-il annoncer sa retraite internationale ?

Pour Ronaldo, l’horloge tourne encore plus vite. Il a 33 ans. Mais lui, au moins, a déjà gagné un titre majeur avec le Portugal, l’Euro-2016 en France. Pas Messi, qu’on comparera toujours à ses dépens à Diego Maradona, grand artisan de la victoire argentine au Mondial-1986.

Publié le samedi 30 juin 2018 à 22:50, modifications samedi 30 juin 2018 à 22:50

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !