Monde

Yémen : Cette fillette au visage tuméfié devient le symbole de la guerre…

Au Yémen, une terrible guerre se joue actuellement, depuis le mois de mars 2015. Mais elle est passée sous silence… Et pourtant, elle fait de très nombreuses victimes. Pour rendre le monde entier conscient des violences dans le pays, une photo d’une fillette âgée de 4 ans seulement est actuellement diffusée sur les réseaux sociaux…

Peu de monde sait ce qu’il se passe au Yémen en ce moment. La guerre qui se joue là-bas est absolument terrible et inhumaine. Il est temps d’en parler, et de mettre à jour la réalité dramatique de ce conflit… Une petite fille prénommée Buthaina et âgée de seulement 4 ans, est en train de devenir malgré elle le porte-parole de la guerre… La fillette a été victime d’un raid qui a tué toute sa famille. Les images se diffusent sur les réseaux sociaux du monde entier, et l’enfant devient le symbole d’une guerre oubliée qui fait des milliers de victimes innocentes, et notamment des enfants…

Retour sur cette guerre et sur cette petite fille qui permet au monde entier de mettre le Yémen et ses souffrances en lumière.

Que se passe-t-il au Yémen ?

La guerre au Yémen oppose les forces du Président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi, soutenu par cette coalition conduite par l’Arabie saoudite, aux rebelles Houthis alliés aux partisans de l’ancien président yéménite Ali Abdallah Saleh. C’est donc une histoire de pouvoir, encore une fois. Un nouveau Président et un ancien qui ne sont pas du tout d’accord, et qui se mènent une guerre sans merci. Avec bien entendu, des civils au milieu, qui n’ont rien demandé à personne.

Mercredi dernier, le conflit a été particulièrement sanglant. On a ainsi appris qu’une trentaine de personnes dont plusieurs civils, ont été tués autour de Sanaa. Puis, dans la semaine du 17 au 24 août, ce sont 58 Yéménites qui ont été tués selon les chiffres officiels annoncés par l’ONU. Le pays accuse la coalition arabe d’être responsable de ce triste bilan. Bilan qui n’intègre pas la frappe qui a eu lieu le vendredi 1er septembre.

L’ONU tire la sonnette d’alarme

Ce n’est pas la première fois que l’ONU tire la sonnette d’alarme, constatant que les raids aériens se multiplient dans ce coin du globe. D’ailleurs, la coalition est clairement pointée du doigts. IL semble en effet que cette dernière ait, à plusieurs reprises, visé « par erreur » des civils, faisant de très nombreuses victimes.

Le secrétaire général de l’ONU est sorti du silence ce vendredi pour dénoncer la triste situation. Il a rappelé qu’en 2017, le nombre de raids par mois est trois fois supérieur à l’an dernier. En outre, il faut savoir que les affrontements armés recensés chaque mois ont plus que doublé. Le conflit dure depuis mars 2015 et a fait plus de 8000 morts et près de 50 000 blessés. Cette guerre a plongé tout le pays dans une grave crise humanitaire. L’OMS a tenu a rappelé qu’une épidémie de choléra avait déjà fait 2000 morts, et que la famine était devenue une triste réalité pour la population Yéménite.

Pour que tout le monde prenne conscience de l’ampleur du drame, une photo d’une fillette fait actuellement le tour du Web. Et la stratégie fonctionne car Buthaina, 4 ans, est en train de devenir le symbole vivant de ce conflit absolument terrible.

Une célébrité malgré elle

Le cliché de la petite fille se répand comme une traînée de poudre, notamment sur Twitter. On la découvre avec l’œil gauche tuméfié. Elle essaie de tenir l’autre œil ouvert avec sa main. Elle est défigurée, et son regard en dit long sur sa tristesse et sa peur. Que s’est-il passé pour qu’elle soit dans cet état ? Et bien tout est lié à la guerre, et notamment à un raid aérien qui a fait énormément de victimes vendredi dernier.

Buthaina se trouvait à Sanaa, dans la capitale Yéménite, avec sa famille. Elle était dans un bâtiment qui a été détruit par des frappes aériennes. Quatorze personnes sont décédées durant ces attaques, dont cinq enfants. C’est le Comité international de la Croix-Rouge qui a annoncé le triste bilan. Et parmi ces quatorze personne, huit seraient de la famille de la fillette. Elle est la seule survivante de sa famille.

Une petite orpheline célèbre

C’est donc une petite orpheline devant laquelle il est impossible de rester insensible. De nombreux clichés de la fillette circulent partout dans le monde, accompagnés du hashtag #I_SPEAK_FOR_BUTHAINA.

C’est d’une tristesse infinie et la photo est difficile à regarder. Mais c’est une bonne chose de parler enfin de ce conflit qui semble totalement inexistant. Car les médias ne se concentrent pas sur les Yéménites, et n’en parlent presque pas. C’est pourtant bel et bien une réalité. La petite Buthaina est là pour rappeler la terrible réalité que vit actuellement les populations…

 

Publié le dimanche 3 septembre 2017 à 14:57, modifications dimanche 3 septembre 2017 à 11:33

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !